VOUS LES RECONNAISSEZ ????

Nos jeunes s'illustrent au Tournoi de la DOMREMY !

Quel tournoi   !           

 Plus de 60 équipes et  80 bénévoles en action ! et une organisation rodée ..
Chapeau La Domrémy ...La salle Carpentier avait retrouvé son ambiance de la Coupe de france !

Tous nos jeunes étaient là, garçons et filles et ils se sont bien comportés .....

Si les filles du PBA ont remporté le tournoi Cadettes, les minimes de JeanClaude  terminent à une très bonne 3eme place et les benjamines d' Ange ont eu, elles aussi,  un comportement honorable ...

Chez les garçons, les cadets de Reda et les minimes de Laurent( Malisani) ont atteint les demi finales !

 

Revoilà nos entraineurs....

Suite à nos questionnaire de début de saison pour la présentation de nos entraineurs au CSMF, nous avons remis cela avec un petit questionnaire de mi-saison...
L'occasion de faire un bilan avant d'entamer la dernière partie de saison!

Voici donc notre premier entraineur, Laurent MALSANI, coach des U15 masculins, des plus actifs sur notre site avec de nombreuses contributions! Merci! :)



Quel est le bilan avec votre équipe à mi saison ?

 

Nous avons terminés la phase de brassage invaincus, meilleure attaque et meilleure défense de la poule, une bonne entrée en matière.

Nous évoluons depuis janvier en D1, ou nous sommes toujours invaincus après 3 matchs mais il a fallu sortir le bleu de chauffe à deux reprises (une victoire après prolongation et une victoire de 7 points acquises dans la douleur)

 

Les moments forts et les points faibles de cette première partie de saison ?

 

Au niveau sportif, le moment fort de la saison a été sans aucun doute cette victoire après prolongation alors que nous étions 4 points derrière à 1 minute de la fin. Pas bon pour le rythme cardiaque mais pas grave, la victoire était au bout. 

En dehors du basket, et j’y tiens autant que ce qui se passe sur le terrain, le moment fort é été le pot de fin d’année ou chaque joueur s’est vu remettre un tee shirt floqué de son nom par Alex Amet, venu pour l’occasion échanger avec eux sur sa carrière et répondre à leurs nombreuses questions. Les parents et les joueurs avaient emporté avec eux une spécialité culinaire de leur choix, un régal pour les papilles. Merci à eux, à refaire avant la fin de la saison.

 

Le point faible de l’équipe se situe principalement dans leur capacité à rester concentrés et appliqués tout un match. Lorsque nous traversons ces moments faibles, tout le monde sombre et essaye de sauver l’équipe. Résultat : les mauvais choix, les pertes de balle et les shoots forcés s’enchainent … A croire qu’ils aiment entendre le doux son de ma voix J

 

Une anecdote ?

Ils me surnomment Coach Carter, je ne vois pas pourquoi ;-).

Les parents me proposent du miel après les matchs ;-)

 

Un souhait pour cette fin de saison ?

 

Continuer ainsi en restant invaincus et aller chercher le titre. La route est encore longue, il y a encore beaucoup de travail, mais le challenge est intéressant !!! Et je leur ai promis un KFC s’ils sont champions départementaux, c’est leur motivation première J



Un grand merci à Laurent et une bonne fin de saison à toute l'équipe!

 

Une nouvelle victoire convaincante des U15, toujours invincibles ! (match du 17 janvier 2015)

Pour ce premier match de l’année 2015 (le premier étant été reporté en raison de la fermeture du ministère suite aux événements tragiques), les U15 recevaient le Paris Basket 15, en Poule A de la division 1, ce samedi à 14h30, à la grande joie des parents encore une fois présents en nombre. 

Cette équipe du PB 15, reversée des brassages région, avait remporté son premier match de la D1, et se présentait extrêmement motivée pour confirmer leur première victoire. 


Dalil, Joachim, Bastien, Issac et Mehdi étaient les premiers en action … Trop de suffisance ? Excès de confiance ? Manque de rythme après 1 mois sans jouer ? Le début de match des financiers fut catastrophique : paniers faciles ratés, pertes de balles, systèmes mal appliqués, défense inexistante, ce qui obligea Laurent à prendre un temps mort après seulement 2 min de jeu. 

Ce remontage de bretelles musclé sortait l’équipe de sa torpeur et remettait alors les cerveaux et les mains des jaunes dans le bon sens. Dalil et Isaac retrouvaient leur niveau défensif et offensif, Bastien inscrivait également un beau panier, et Mehdi et Joachim faisaient le travail de l’ombre, en défense et au rebond. Le score enflait alors irrésistiblement, ce qui obligea alors le coach du PB 15 à prendre à son tour un temps mort. Mais cela ne changeait rien, la machine jaune était en route et le premier quart temps se terminait sur le score de 31-8. Léonard et Angelo, deux joueurs de l’entente, venus aider l’équipe apportaient également leur contribution des deux côtés du terrain. Hugo inscrivit quelques paniers importants et restait solide en défense. Mais de nombreux rebonds laissés à l’adversaire et des approximations permettaient au PB 15 de remportait ce ¼ temps 16 à 14. 


La deuxième mi-temps démarrait alors sur le même tempo, Isaac et Dalil continuaient leur récital offensif, bien relayé par Joachim. Iago en profitait pour inscrire ses premiers points du match, et Nicolas s’imposait physiquement en défense sur son adversaire direct, coupé de tous les ballons. Quelques ballons perdus par Mehdi, pas dans le rythme du match, et Angelo, pas complètement à l’aise sur les systèmes pour son premier match, mais bien présent au rebond, permettaient au PB15 de ne pas sombrer complétement. L’écart était alors de 33 points au début du 4ème ¼ temps. Comme à son habitude le rouleau compresseur jaune continuait à étouffer ses adversaires et c’est sur le score anecdotique de 20 à 4 que se terminait cette rencontre. 


85-36 au final, l’entrée dans cette D1 et la démonstration de force étaient réussies ! 

Continuons ainsi, avec encore plus de maitrise. I 


Merci à Reda et à ses U13 pour leur présence et leur participation active : table et feuille de marque, panneau de score en mode round de boxe, et félicitations pour leur victoire à suivre !

 

Les U15 poursuivent leur série d’invincibilité !!!

Avec un peu de retard, voici le résumé du 4ème match des U15.

C’est devenu une habitude : fini les grasses matinées le dimanche pour nos U15 et leurs parents ;-) C’est cette fois en déplacement à St Médard (mais à Bercy Bastille) que les garçons avaient rendez-vous.

Wael, Bastien, Jamal, Joachim et Dalil composaient le cinq qui commença le match. L’entre deux était donné, alors que certains avaient encore la tête sur l’oreiller, ce qui mit notre équipe dans une situation laborieuse. Dalil, pourtant bien servi par ses coéquipiers sur notre système référence était moins en réussite qu’à son habitude et manquait d’adresse près du cercle. St Médard en profitait, et pour la première fois de la saison, notre équipe devait courir après le score. Jamal inscrivait le premier LF et lançait ainsi le match en attaque. Isaac, excellent dans son rôle de 6ème homme, donnait un coup de boost à l’équipe. Léo et Hugo ouvraient eux aussi leurs compteurs, et Dalil concluait le ¼ temps par deux lay ups faciles après une bonne défense, ce qui permit à l’équipe de prendre 9 points d’avance (21/12). Le deuxième ¼ temps reprenait sur de bonnes bases, mais rapidement l’équipe retombait dans ses travers et n’arrivait pas à creuser l’écart (nombreuses pertes de balles, peu de réussite en attaque et difficulté à tenir les 1c1 en défense). Pour la première fois depuis le début de la saison également, les jaunes perdaient ce ¼ temps (12/14).

Laurent décida alors de mettre Jamal en boite sur le meilleur joueur adverse (qui était pourtant plus grand et plus costaud). Ce fut une réussite, Jamal se sacrifia pour l’équipe et l’étouffa complètement par défense impressionnante, bravo à lui !! De l’autre côté du terrain, Isaac, Hugo et Wael alimentaient le score et permettaient aux jaunes d’attaquer le ¼ dernier ¼ temps avec une avance de 14 points, malgré les 3ème et 4ème fautes de Dalil en 10 secondes au milieu du ¼ temps.

Une fois de plus, la défense intense des jaunes faisait exploser ses adversaires dans le dernier ¼ temps (30-11). Bastien, Iago et Eliott se relayaient pour permettre à l’équipe de conserver son intensité défensive et se fondaient parfaitement dans le collectif en attaque. Jamal convertissait sa bonne défense par deux paniers de suite, Isaac utilisait parfaitement les écrans d’Hugo et Joachim pour poursuivre son festival offensif, malgré quelques mauvais choix qu’il faudra gommer à l’avenir et Joachim prit feu dans les dernières minutes et inscrivait de beaux paniers à mi-distance.

Et c’est au rythme des encouragements des parents que se terminait le match (83-50), sur un panier de Dalil, concluant un système parfaitement exécuté après un ultime temps mort de leur entraineur, à 6 secondes de la fin (temps mort ayant bien entendu reçu la bénédiction de notre dirigeant marseillais préféré) ;-))

Le dernier match de la phase de brassage aura lieu le 14 décembre à 9h au ministère, il faudra finir en beauté le travail, avant des vacances bien méritées.

 

Belle entrée dans le championnat de nos Minimes!

Ce dimanche 12 octobre marquait (enfin) le lancement de la saison et des brassages pour les U15 du CSMF. Leur nouvel entraineur Laurent Malisani, et les jeunes attendaient ce moment avec impatience, malgré l’heure matinale de cette première rencontre (9h !!!). C’est donc avec les traits tirés mais plein d’énergie qu’ils s’apprêtaient à recevoir l’équipe de Paris Levallois, sous les yeux attentifs des anciens Pascal et Gégé, venus cordialement assurer la table de marque (et la réparation de l’alimentation du chrono, merci à eux !).

Un rapide coup d’œil sur le physique des deux équipes n’incitait pas au plus grand optimiste (team « minipousses » vs team « Géant vert »), surtout qu’un des meneurs de l’équipe était absent.

Dès le début du match, sous l’impulsion de Jamal, Bastien et Wael, les jaunes mettaient une très grosse pression défensive sur Paris Levallois, en ne laissant aucun panier facile (parfois trop intense : 11 fautes au 1er ¼ temps !!).

Le turn-over régulier opéré par Laurent permettait de garder un rythme élevé, tous les joueurs étant impliqués dès le début du match.

Malgré quelques contre-attaques manquées, ils viraient en tête à la fin du premier ¼ temps (14-9). Un début de ¼ temps timide permettait au PL de revenir à égalité (15/15) mais après un temps mort, les jaunes reprenaient avec la main sur le match en intensifiant leur défense.

Les systèmes d’attaque étaient parfaitement exécutés pour trouver Dalil à l’intérieur de la raquette, qui se jouait de ses adversaires, pourtant plus costauds que lui, en inscrivant 11 points d’affilée. La première mi-temps se terminait avec une avance de 10 points, largement méritée au regard des efforts fournis.

Le troisième ¼ repartait sur les mêmes bases : les intérieurs Joachim, Hugo et Steeven (nouveau venu dans l’équipe) maitrisaient parfaitement le rebond et leurs adversaires directs, en inscrivant également des points de l’autre côté du terrain. Nicolas, en délivrant de belles passes décisives, et Matis, en prenant avec dynamisme le relais à la mène, apportaient également leur pierre à l’édifice, en se mettant au service du collectif.

Une démonstration collective de basket : défense, jeu rapide, transition, patience sur le jeu placé faisait grimper l’écart à +20 !

A cause d’un relâchement et de nombreuses pertes de balles, le ¼ temps fut moins bon que les 3 premiers mais l’essentiel avait été fait et c’est finalement avec une victoire de 12 points que les jaunes rentraient chez eux !!

Félicitations à eux pour cette première belle victoire, qui doit en appeler d’autres !!!!

Excellent goûter de fin de saison pour l'Ecole de Basket !!!

Pouur le dernier mardi de juin, toutes les mamans avaient concocté de beaux et bons gateaux. Tous les jeunes de l'Ecole de Basket se sont régalés, les entraîneurs et les dirigeants aussi !!!!

A noter la sympathique présence du président du CSMF Omnisports: Michel Berne.

Bonne vacances à toutes et à tous et rdv en septembre.
 

L’invincibilité des U15 se poursuit !!

C’est à 9h ce dimanche que nos U15 étaient attendus de pied ferme dans la salle glacée de Ménilmontant, un autre club de l’entente PBA. 
Dalil, Joachim, Jamal, Isaac et Wael étaient les premiers à affronter le froid glacial. Une fois n’est pas coutume, le début de match fût en notre faveur. 
Les systèmes bien mis en place par Wael permettaient à Isaac notamment de trouver Dalil, en grande forme, qui faisait parler sa technique pour inscrire les 14 premiers points de l’équipe. Jamal, faisait le travail de l’ombre, comme à son habitude, et impulsait la bonne dynamique défensive, bien aidé par Joachim et Wael. Léonard et Isaac ouvraient leurs compteurs, tout comme Hugo qui inscrivit le dernier panier du ¼ temps (+10).

 Steeven, auteur d’un bon match, prenait le relais de Dalil avec efficacité et contrôlait le rebond, tout en inscrivant quelques paniers précieux. Ilyan et Nicolas se mettaient au diapason de l’équipe, surtout en défense et la mi-temps était sifflée sur le score de 39 à 27 en notre faveur. La deuxième mi-temps commençait avec un panier de Dalil, imité dans la foulée par Jamal, toujours impeccable en défense, et Wael. Léonard faisait parler sa technique individuelle et l’écart grimpait à +16 à la fin du troisième ¼ temps. La défense tout terrain de MPS gênait un peu les jaunes dans le dernier ¼ mais les financiers restaient concentrés et calmes. Léonard jouait à la perfection les picks and roll, ce qui permit aux jaunes de rester sereins et de s’imposer finalement de 9 points 67-59. Une petite semaine de vacances et on se remet au travail pour préparer le déplacement au CSP 19, qui ne compte qu’une défaite à son actif.

Bravo les petits gars, un pas de plus vers le KFC, mais il en reste encore beaucoup ! 
 

U15 Masculins : une nouvelle bataille victorieuse !!!

Après s’être imposés au bout du suspense la semaine précédente sur le terrain du PB15, grâce notamment à un bon Léonard (76-74 ap), les U15 de Laurent affrontaient ce dimanche dans le froid glacial du Gymnase Bercy Bastille, l’équipe de Championnet Sports, forte de deux victoires de rang. 


Fidèles à leur habitude, Issac, Bastien, Jamal, Joachim et Dalil démarraient le match timidement. Deux systèmes parfaitement appliqués permettaient à Dalil de se remettre en confiance près du cercle, lui qui était passé à côté de son match au PB15. Isaac et Joachim l’imitaient rapidement, ce qui permit aux jaunes de prendre légèrement la tête au tableau d’affichage. Léonard marquait également dès son entrée en jeu, ainsi qu’Angelo, auteur d’une très bonne rentrée en attaque mais vite pénalisé par les fautes. C’est sur le score de 20 à 13 que se terminait le premier ¼ temps. 

Angelo restait sur le même rythme en attaque mais devait regagner le banc, coaché par Laurent pour ses problèmes de fautes, tout comme Léo. Nicolas ouvrit son compteur et Joachim rentra deux lancer-franc à un moment important du match. Dalil prit le relais d’Angelo avec efficacité, Léonard réussit un panier primé un peu chanceux, et Bastien conclut la mi-temps par un beau panier, pour atteindre 13 points d’avance. 


Alors que les financiers semblaient maitriser ce match, la machine jaune s’enraya inexplicablement. Léonard et Isaac déjouaient complètement (mauvais choix, dribbles excessifs, shoots forcés), et entrainaient l’équipe entière dans leur déroute. Heureusement, Dalil était dans un grand jour, et Hugo maintenait l’équipe en vie grâce à un panier à 3 points venu d’ailleurs. Les parents, venus encore une fois en nombre, se décongelèrent enfin pour donner de la voix et soutenir leurs rejetons, qui avaient bien besoin de leur soutien à ce moment difficile du match. 

Mais les problèmes de fautes s’enchainaient et c’est du banc que Dalil, Angelo et Issac devaient regarder leurs adversaires revenir à deux points. A 55-54,  Laurent décida alors de tenter un pari en mettant sur le parquet un cinq inédit composé de Dalil et Angelo comme tours de contrôle, et une traction arrière composée de Léonard, Isaac et Jamal, encore exemplaire dans son rôle de défenseur. L’équipe peut encore une fois le remercier, son dévouement fut précieux et il donnait à lui seul le bon rythme défensif à l’équipe entière !!! Ce choix tactique s’avéra payant pour contrecarrer Championnet et leur zone 1-2-2 arcboutée  dans la raquette (lamentable à ce niveau, soit dit en passant). 


La fin de match stressante vit Dalil et Angélo dominer la raquette, en attaque et en défense, et c’est sur le score que 65-58 que s’achevait ce match ! Un grand ouf de soulagement pour tous, et une victoire méritée pour l’équipe la plus agressive et qui en voulait le plus, en témoigne le nombre de fautes (26 à 12 !!!)  !!! Merci aux anciens pour la table et leurs rafraichissements post match.


A la semaine prochaine !!! 

 

Nos U15 à la table de marque ce week-end!

IMG_2134.jpeg
 

Nos coachs se dévoilent... Cette semaine, Laurent Malisani !

 Nom :   MALISANI                                  Prénom :    Laurent                    Surnom :     Lolo                            Equipe au CSMF : U15


1.      Pouvez vous  présenter brièvement votre parcours, sportif et comme coach ? Quand et comment êtes vous arrivé au CSMF ?

J’ai commencé le basket à l’Asptt Amiens, en minimes. J’ai ensuite évolué à l’ASC Amiens et à Longueau en Nationale 2, Nationale 3 et Pré Nationale. J’ai rejoint le CSMF en 2009 en prénationale, ou nous sommes montés en nationale 3 après 2 ans. J’ai ensuite fait une pige à Crépy en Valois en nationale 3 avant de revenir en équipe 2 aux finances. J’entraine depuis cette année les minimes garçons du club et les 2 équipes seniors des Homenetmen.

 

2.      Comment êtes-vous arrivé dans le basket ?

Grace à la dream team de 1992 et au froid de l’hiver (je jouais au foot avant J)

 

3.      Le meilleur et le pire souvenir basket…

Le pire : un match pour la montée quand je jouais à l’ASPTT Amiens. Le vainqueur montait… J’étais cadet, surclassé. 6 secondes à jouer, on est à -1, deux LF pour eux.. 0/2 je prends le rebond, faute sur moi, j’ai 2 LF, il reste 5 secondes. On était à l’extérieur, ambiance de folie, hostile… Je fais 2/2, +1 pour nous, notre banc exulte… On pense avoir match gagné … Remise en jeu, leur meneur remonte le terrain à toute vitesse… prends le shoot au niveau de la ligne des LF… Le temps s’arrête … la balle rebondit 4 fois sur le cercle et tombe dedans. La salle explose de joie…. Cruel… Plus que la défaite, ce match a marqué la fin de mon club de cœur, convivial, familial puisque si nous ne montions pas, nous fusionnions avec l’ASC, ce qui s’est passé…

Le meilleur : Toutes mes années passées à Amiens, avec Frédéric Domon comme coach. Une bande de potes, soudées sur et en dehors du terrain, on continue d’ailleurs à se voir régulièrement alors que nous vivons un peu partout : Amiens, Paris, Melun, Bordeaux, Guadeloupe…


4.      Avez-vous un modèle, un exemple dans le monde du basket ? Pourquoi ?

J’ai quelques cheveux blancs donc je dirais Scottie Pippen, pour sa classe, sa lecture de jeu, son dévouement au service de Jordan et du collectif. La pierre angulaire dans les titres de champion des Bulls pour moi. J’avais toutes ses chaussures, mêmes les plus horribles (avec le AIR en gros sur le côté de la chaussure et la grosse bulle d’air pour ceux qui s’en souviennent)

 

5.      Comment s’est passée la reprise et les débuts avec votre/vos équipes ?

Une reprise compliquée avec un groupe de plus de 30 joueurs, j’ai dû en conserver 16 seulement. Le plus difficile a été de gérer les réactions, légitimes, des parents pour les enfants non retenus. A part ça les garçons sont appliqués, sérieux aux entrainements. Je suis globalement satisfait. On travaille le système flex depuis le début de la saison et les automatismes commencent à venir. Pour l’instant on a joué deux matchs, qui se sont soldés par deux victoires, grâce notamment à une défense irréprochable.

 

6.      Quelles sont vos objectifs pour cette saison ?

Etre dans la continuité du bon travail réalisé par Etienne et Reda l’année passée.

Qualifier l’équipe pour la poule haute après les brassages et terminer le plus haut possible. Parallèlement, j’essaye de leur donner le maximum et de fondamentaux individuels et collectifs pour les emmener vers le niveau cadet.

 

7.      Un dernier mot… ?

Ma recette pour une saison réussie : rigueur et discipline sur terrain, convivialité et bonne humeur en dehors !!! Et comme dit un dirigeant à l’accent chantant de notre club : c’est la recette … depuis le début !!!!! J

Le P B A juniors qualifié pour les finales nationales !

Formidables nos juniors !

Dans une salle chauffée à blanc , dans le vacarme des tambours et trompettes,  le PBA n'a fait qu'une bouchée de son adversaire nordiste, l'équipe de BEUVRAGES.
Rentrés à  fond dans la partie, les jeunes de Sylvain FROIDFOND ont tres vite pris la direction des opérations ; dominant athlétiquement leur adversaires, ils font la différence dès le 1er Q/T ( 22/11) pour gérer ensuite (35 / 24 à la pause) .

Nantis des 9 pts d'avence du match aller, il ne leur reste plus qu'à tenir  à distance une excellente équipe  nordiste, qui brille par son adresse .

E,t à la fin, le PBA l'emporte  logiquement 63/51.

A noter que les le tres bon match des "financiers " ou anciens du CSMF , KLOCK, JOUKEN ou DIABY .., sous les yeux des dirigeants du PBA,  du  CSMF, Emilie ERNST , Laurent et Guy  et du comité de Paris

Et maintenant ...Finale nationale à quatre, près de Marseille, dans 15 jours,avec, comme premier adversaire,  l' Olympique d'ANTIBES, dont les cadets ont été sacrés champions de France la saison dernière.
 Et là , ce sera un adversaire d'un tout autre calibre, mais la belle histoire du PBA , né  ne l'oublions pas, qu'en 2013, continue  !

Et la journée continua d'être belle puisque les minimes du PBA  de Monder  ont battu, finalement, ceux de MONTIVILLIERS en Inter Région,  au terme d'un match équilibré et difficile .
Les voilà 1ER de leur groupe , avec la perspective de jouer une demi finale ...
A noter l'excellent match du" financier" MATHIS, un des régulateur de l'équipe .

Quant aux juniors Région, ils se sont, aussi,  imposés, facilement contre Gagny .
C'est dans cette équipe là que, la saison prochaine, Reda puisera les 3 juniors qui joueront avec lui dans notre équipe seniors 2 Région..

GM

PBA ...Champion d'Ile de France 1ere Division !

Un titre,le premier,  et le plus beau, en Région pour nos juniors  2  !

Samedi , ils ont assez facilement battu CRETEIL 59 /40 au terme d'un tres beau match , pour donner au PBA son 1er titre de Champion de 1ere Division Région !

Félicitations aux joueurs et au coach, Sylvain ,qui se sont entrainés tres dur toute la saison pour en arriver là;

Rappelons aussi que c'est dans cette équipe que REDA puisera  2 ,sans doute 3, joueurs pour rajeunir l'équipe 2 Région seniors du CSMF

 

BRAVO au P B A !



Après ce week end de brassage région le Paris Basket Avenir confirme son excellent début de saison : en effet un grand bravo à nos Juniors Filles, nos Cadettes, nos Juniors Masculins 1 et à nos Cadets pour leur qualification dans le top 16 régional ! Seuls nos Juniors Masculins 2, après un bon parcours, sont reversés en 3ème div région.

Aujourd'hui ce sont pas moins de 12 équipes qui sont concernées par la Coopération et jouent sous l'appellation CTC - PBA ou IE (pour inter équipe) avec le nom de leur club rattaché.

Ce week end nous avons organisé 5 tournois de brassage région dans le 12ème et 13ème arrondissement avec succès : je voudrai en profiter pour remercier les nombreux dirigeants et parents qui se sont mobilisés toute la journée sur les 5 sites du PBA pour accueillir, encadrer et soutenir nos équipes.

Avec les Minimes Masculins élite région, déjà qualifiés pour la phase nationale (Championnat Inter Région) où ils croiseront à partir de janvier les équipes qualifiées du Nord - Pas de Calais, de Picardie et de Haute Normandie et nos Juniors France qui ont débuté leur championnat par une probante victoire au Stade Français nous pouvons dire aujourd'hui que le Paris Basket Avenir a vraiment pris son envol et confirme que cette démarche de rassemblement et de mutualisation de nos trois clubs était et reste plus que jamais la meilleure solution pour la formation et le développement de nos jeunes joueuses et joueurs.

Enfin félicitons l'ensemble de nos entraineurs sans qui nous ne pourrions avoir de tels résultats et qui forment une véritable équipe autour d'un projet commun, notre projet, votre projet : Paris Basket Avenir !!!


Sylvain Froidefond - Coordinateur PBA -


 

Vive le P B A !

A l'occasion du match au sommet de N3, CSMF / FECAMP du 18 octobre à Bercy , les dirigeants du CSMF ont présenté au public trois des équipes jeunes du P B A ( Paris Basket Avenir ) , les cadets coatchés par l'ami Réda Hamouda , les minimes garçons et  les cadettes .

Tout ce beau monde , s'est retrouvé au centre du terrain ( notre photo) avec le président Francis Amand pour manifester sa  joie d'être là .

Supporters bruyants du CSMF , il ont apprécié, en connaisseurs avisés, les prouesses des financiers devant FECAMP, pensionnaire de Nationale 2 , la saison dernière . .

 

Les Anciens de Savigny , à l'arraché ...

Avaient ils déjà gagné un match après prolongations ? Pas sûr ! Eh, bien , c'est fait  ...

Les jambes étaient , pourtant,  devenues lourdes après un début dominateur et les adversaires du jour, DOMONT,  plus pressants...

Mais grace à l'adresse de Christophe et Thierry, principalement, et aux contre attaques "éclair" de Virginie , ils ont recollé in extremis ( 40/40 ) et se sont offerts une prolongation, malgré des arbitres désireux d'aller vite officier ailleurs.

Et là , ils ont retrouvé assez de jus pour arracher le gains du match ...Chapeau,  les jeunes !

 

Anciens2: Les diesels s'emballent au départ, s’essoufflent, peine à revenir et échouent de peu

Tout d'abord un grand merci à Laura T, Laurent F et Quentin M qui sont venus assurer à la fois la feuille et la mission de responsable de salle pour nous permettre de disputer ce match.

Bon début de match, dans une salle pas trop froide (pour une fois) et un score rare pour nos anciens 2: 20 à 22, un déficit de 2 points pour ce 1er 1/4 temps
Hélas le 2ème 1/4 temps n'est pas à la hauteur du 1er;  0-11. 

Difficile de relever la tête, néanmoins la 3eme 1/4 temps n'est perdu que d'1 point.
Puis les anciens décollent au dernier avec un +9, hélas insuffisant pour remporter ce match qui était à notre portée. 

Il est vrai qu'à 6 c'est difficile de tenir vu le grand âge de certains... Aussi nous appelons les bonnes volontés pour venir s'entrainer avec nous le jeudi et compléter nos effectifs le dimanche. 

Les vacances vont être bénéfiques pour tous, cependant on peut toujours s'entrainer à Bercy, profitons de nos belles installations.
 

Anciens 2: Les Diesels tiennent encore le coup

"Que de regrets pour ce match, en effet, nous sommes partis à 6, seulement à 6... 
Mais nous emportons le 1er 1/4 temps avec +4, nous nous écroulons au 2ème -15, nous redressons la tête au 3ème -4 et nous remportons le 4ème avec +4 pour arriver à -12 au final soit 67 pour DOMONT et 55 pour CSMF. Leur plus ancien était de 1964... 

Néanmoins,  nous les avons fait courir et douter, merci à Valérie avec un  2ème match dans les jambes pour ce week et ses 14 points inscrits, merci à Virginie pour les contre attaques mener avec Valérie contre des adversaires un peu rugueux. A 6 nous avons été solidaires, hélas pas assez nombreux pour remporter ce match en assurant des rotations salvatrices, car nous avions aussi de l'adresse aujourd'hui.

Alors dès maintenant, nous lançons un appel aux volontaires pour venir courir le jeudi avec nous et aux plus de 36 ans de nous rejoindre le dimanche matin pour compléter cette belle équipe d'anciens sympas et vaillants mais équipe handicapée par les blessures, l'usure et la maladie. Donc à jeudi prochain."
LT
 

Alain SAVIGNY, aussi , s'en va ....

Mais , c'est pour la bonne cause ....

Après le Secrétariat Général de la Ligue Ile de France , Alain prend des responsabilités
au Centre Fédéral !

Il ne sera plus licencié au CSMF mais , le Centre Féderal n'ayant pas d'équipe d'Anciens ,
 il continuera , pour son bonheur et le nôtre,à jouer  dans l'équipe des Anciens 2

 

Victoire au Buzzer de nos Anciens 1 qui effectuent leur match de l'année!

On n'est pas près d'oublier ce match d'anciens ! ! !
Cela commence plutôt mal avec un premier quart-temps complètement à l'ouest (7-17). Nous nous rattrapons avec une bonne adresse à 3pts en second quart temps (22-10).
On recommence à prendre l'eau au 3° quart-temps (9-25) pour se rattraper et décrocher la prolongation avec un shoot casse-croûte de main de maître de Manu au buzzer avec la faute et le lancer franc réussi (on était à -4). Score au temps réglementaire : 64-64.
Premier exploit donc et ce n'est que le début.
Première prolongation : ambiance très tendue, mais nous décrochons l'égalisation par Tristan. 70-70
Deuxième prolongation: on ne change pas , Tristan alias "le Goéland" nous décroche encore une prolongation.
Troisième prolongation : Lolo nous annonce que la sécurité veut nous faire sortir car nous dépassons l'horaire. Ces talents de négociateur nous permettent de continuer avec nos crampes !
Egalité à 3.5 secondes de la fin et faute d'Oscar qui envoie un adversaire aux lancers francs qui réussi les deux. Temps mort pris part Gégé à -2 au score et 3.5s de temps de jeu restant (il est 22h45) et là le bonheur :
un passe, un shoot à 3 points de Pascal Dirk Nowitski Liegey et le buzzer!!

Rien à redire, les crampes disparaissent, les dix jaunes hurlent de joie et on se dit que cela n'arrive pas tout les jours mais P... ça fait du bien !

Beau doublé à Bercy Bastille pour les U20 2 et les U17

Les équipes région U20 2 et U17 Masculins ont remporté, ce dimanche 23, leur match de belle manière contre Jouy (pour les u20) et St Denis , après un dernier quart temps d enfer  des cadets de Reda, face à une équipe dyonisienne renforcée par des cadets France.

 

Un tournoi international pour le P B A !

Et d'un !

Nos jeunes minimes du PBA ont remporté, ce    W E ,  le 10 ème Tournoi international dePâques de  CHECY ( Loiret).

L'équipe coachée par Monder remporte un tournoi très relevé auquel participaient des équipes de Belgique , de Croatie, du Burkina Faso, de Bosnie Herzégovine ainsi que le pôle espoir de Franche Comté  .

C'est la première équipe parisienne qui remporte ce tournoi et , cerise sur le gateau, un de nos joueurs, Alexandre est élu VP du Tournoi....

Grand bravo à notre P B A !


 

Maintenant, un PBA... National...

Eh oui , après ORCHIES , notre PBA juniors ( U 20 ) s'est imposé face à DENAIN et conserve la première
place de sa poule du Championnat de France juniors....
Le ministère fermé , c'est à Bercy Bastille que s'est jouée cette rencontre qui a vu les nôtres dominer la valeureuse équipe de DENAIN .
D'un côté , un basket propre , à la manière des clubs du nord , des jeunes qui ont des fondamentaux , aucune  pertes de balles ; de l'autre, chez nous, un basket plus athlétique , parfois plus brouillon mais tellement efficace , avec bien sûr , Sylvain à la manoeuvre ....et çà , c'est déjà , en soi, un spectacle !
Pas de round d'observation ; la cavalerie légère parisienne s'est vite mise en marche : 6/3 ; 16/07 et 31/18 à la fin du 1er Q/T.
Un peu de relache , ensuite, comme souvent .Et puis , Sylvain fait tourner les dix...51/33, déjà,  à la mi temps...
Belle seconde mi temps , plus équilibrée : 71/48 à la fin du 3eme Q/T et 99/66 à l'arrivée .
C'est toujours un plaisir de les voir jouer ...Il y a vraiment du potentiel !
                                                                                                                                                           Guy

 

Coup de chapeau à nos équipes du PBA !

Un grand coup de chapeau aux équipes Paris Basket Avenir et rattachées avec un grand chelem unique, puisque nous arrivons à placer deux équipes U20 garçons en région, en plus de notre équipe France. Ainsi qu'en U15 masculin avec une équipe en élite région après la victoire contre Ris Orangis. 
De plus, une en championnat promotionnel région,et sans oublier nos U17 M, nos U20 et U17 F.

Félicitations aux joueuses ,aux joueurs ,à leurs staffs et aux dirigeants des trois clubs pour leur soutien sans faille.

Le PBA continue de grandir,et ces résultats en sont le parfait reflet .

 

Anciens 2: "Les diesels s'emballent puis s'effondrent"

Par un beau dimanche de janvier l'Equipe renforcée de 2 anciens de l'Equipe 1 (en raison de blessures et d’indisponibilités )  partait affronter les 1er du classement, un Equipe dont le plus âgés était né en 1975... 
Pourtant 3/8 en notre faveur dès les 1ères minutes, hélas à la 5ème minute Pascal s'effondre son genou ayant vrillé; nous restons donc à 6 néanmoins au début du 3ème 1/4 temps nous ne sommes qu'à -7. Aussi, la fatigue (ou l'age) nous condamne à prendre l'eau et en plus Virginie se blesse, nous terminons à 5. Soit 77/36.

En conclusion, nous avons été solidaires, mais encore trop de pertes de balle et beaucoup de maladresses, mais nous avons bien résisté dans la 1ere mi/temps à l'individuel imposé. De plus, nous rentrons d'un longue période sans entrainement qui risque de perdurer dans le contexte actuel dans ce cas, nous devons continuer à  nous entrainer individuellement pour garder la condition physique. Merci encore à nos camarades Anciens venus nous renforcer et bon rétablissement à Pascal
CHARLIE à vous
Laurent
 

Les "Diesels" Redémarrent : les Anciens 2 gagnent contre Bagnolet 53/38

Par ce dimanche matin froid de décembre, la salle du Ministère avait été bien chauffée par une belle victoire des Minimes garçons de Laurent qui avaient dépassé les 100 points, c’était ensuite à ces minimes de tenir la table des anciens, dans le cadre des astreintes entre equipes.
Seulement 8 anciens 2 sur la feuille de match, un blessé en coach et un abimé en responsable de salle, voila le dispositif pour tenter d'arracher le victoire.
Une fois encore, le 1er quart temps démarre très très mal, -7 à son issue, des erreurs, beaucoup de maladresses et un rythme lent, trop lent. Néanmoins la 1ere pause est salvatrice nous grignotons l'avantage de nos adversaires pour arriver à la mi-temps à -4. Nous emballons le rythme pour gagner aussi le 3ème quart temps  17-6 soit +7 au score, le 4ème quart temps est plus lent, les maladresses reviennent mais nous le gagnons avec un +8, soit un score final de 53 à 38. Voici notre 2ème victoire au compteur elle est la bienvenue.
 La troisiéme mi-temps a été rehaussée par les gateaux laissés à notre intention par l’équipe minime garçons, belle matinée de cohésion, souhaitons qu'il en existent d'autres.
 

AH, mon François , quel match !!!

Toujours , en "vigipirate" au Ministère ( il faut vraiment trouver un autre  terme car les" pirates " des bandes dessinées de notre enfance étaient - eux - plutôt sympathiques ...) , on avait dû , encore une fois, nous exiler chez nos amis de l'INSEP ( merci à eux de leur bon accueil ) pour disputer ce 16ème de finale de coupe de France .

Notre fidèle public , nos dirigeants et  tes copains du club  étaient venus nous supporter et voir aussi ce que la bande de Jéremie, invaincue dans son championnat de N3 allait bien  pouvoir faire contre Caen , le Goliath, leader de sa poule en N2 et probable futur pensionnaire de N1...

Coup d'envoi par Mme Fadila TAIEB , la mairesse adjointe  chargée des sports du XII  et puis, à l'appel d'Alain et  de Denis , le moment de recueillement,  pour toi,  le grand absent ; je peux te dire, François, qu'aucun d'entre nous n'ose croiser le regard des autres tellement on a peur de craquer ..

Mais, tres vite,l'engagement de cette partie  tant attendue nous  oblige  à vite  revenir sur terre;
D'emblée , nos financiers  partent à fond , montrant qu'ils n'ont pas de complexe et qu'ils vont  jouer cranement leur chance .

Partis avec 7 pts d'avance, ils  répondent coup pour coup,emballent le match,  se battent sur toutes les balles  et finalement conservent cette avance à l'issue du 1er Q/T ( 28/21).

Face aux "vedettes", de l'ogre caennais, OLOKOLGIC , omniprésent, l'américain CASKIL , OMONT, redoutable shooteur dans le corner, ou encore DA SIVA , valeureux  capitaine, qui sait remarquablement faire jouer ses coequipiers, les nôtres - tous , sans exception- élèvent leur niveau de jeu, résistent mais ne peuvent empêcher les normands de s'octroyer les deux Q/T suivants
 ( 13/25 puis 13/18).

A   - 11 , on craint que les nôtres flanchent , mais non ! Admirables de vaillance , de lucidité , de sang froid , ils se battent jusqu'au bout , reviennent , reviennent ...Moins 6, puis moins 4 à 1'50 de le fin du match ...Pour venir échouer de deux petits points ...75/77.

La fierté d'avoir tenu tête à cette belle équipe de Caen n'a d'égale que la déception d'une si courte défaite .

Ah, mon François , c'était un grand et vrai  beau match de basket , comme tu les aimes .......
                                                       
 

Les joueurs loisirs vous attendent le samedi... N'hésitez pas à les rejoindre!

20141122_125935.jpg

Cette année nos coachs se prêtent à un petit questionnaire pour mieux les connaitre... Premier de la liste, Daniel Tobelem, coach de l'équipe des Corpo 1 !

1.       Pouvez-vous  présenter brièvement votre parcours, sportif et comme coach ? Comment êtes vous arrivé dans le basket ?

Joueur depuis 1968, je continue de jouer en ancien au CSMF en Ancien 2

Je suis coach par défaut. J’accompagne et j’organise l’équipe corpo sans la coacher en match.

J’ai obtenu la saison passée les deux diplômes d’entraineur : Initiateur et Animateur

 

2.       Quand et comment êtes vous arrivé au CSMF ?

J’ai quitté mon club l’AS Chatou, pour devenir parisien. J’ai cherché un club sur Paris et j’ai trouvé la Corpo 2 du CSMF qui m’a réservé un très bon accueil en 1987

 

3.       Le meilleur et le pire souvenir basket…

Le meilleur souvenir : la victoire de la corpo 2 : Champion de 2ème division en 2011

Le pire souvenir : La rupture de mon ligament croisé antéro externe de mon genoux gauche en 1986.

 

4.       Avez-vous un modèle, un exemple dans le monde du basket ? Pourquoi ?

Isiah Thomas : Un meneur pour sa vision, son collectif, son adresse, sa taille modeste et sa rapidité.

 

5.       Comment s’est passée la reprise et les débuts avec votre/vos équipes ?

Privée de notre Gymnase Courcelles en Septembre pour cause de travaux, la saison commence mal

 

6.       Quelles sont vos objectifs pour cette saison ?

2è du championnat de 2ème division en juin 2013, la ligue nous a demandé de monter en première division. Après 14 matchs et 3 victoires nous avons réussi à nous maintenir pour cette première saison dans l’élite corpo.

L’objectif de la prochaine saison est le maintien avec 50% de victoires

 

7.      Un dernier mot… ?

Vive le basket

Sportives salutations

 

Et d'une pour les réservistes seniors!

Et d'une ..victoire mais ce fût bien plus difficile que prévu !

Loin d'être encore au complet, avec déjà deux blessés majeurs et à 8 seulement sur le terrain, les copains  de Laurent Malisani  ont voulu faire peur à leur nouvel entraineur Maxime Mercet et leur nouveau responsable d'équipe Alain Bouvard ( qui , pour ce match tenait la table) .

18h, ce samedi , à Bercy..., c'est parti pour une nouvelle saison , avec outre l'entraineur, 5 nouveaux joueurs....c'est beaucoup de changements....
Objectif fixé, toutefois ::une des premières places de la poule avec  , progressivement , un rajeunissement de l'équipe qui doit devenir une véritable antichambre de l'équipe fanion.

Et ça commence plutôt bien face à une équipe du Maule sympathique, au jeu agéable; l'équipe joue vite et après un premier Q/T équilibré(18/18), monte nettement en puissance .
A la mi temps( 40 /30 ) pour les financiers, on se dit que malgré la présence de 5 nouveaux , et vu le potentiel de l'équipe , ils vont tres vite faire la différence et s'imposer facilement ....

Hélas non! Devenus trop brouillons et parfois trop individualistes , ils se laissent peu à peu rejoindre ( 34 ème) puis dépasser par leur adversaires  plus appliqués et qui montrent beaucoup plus de cohésion .

- 5 ( à 61 / 66) à 4' de la fin du match ...première défaite ...décevante ? Non .... ils arrachent la prolongation ( 77 partout ) et là, " serrent les boulons" et offrent une première victoire à leur entraineur.

  Bien , les garçons...mais ce n'est pas obligatoire de ménager le même suspense au prochain match .....
                                                                                                                                                                                               G M

Bon vent , NELLY ....

Nelly ROBERT,  bénévole sympathique, très  impliquée dans la vie de notre CSMFBASKET, nous quitte pour rejoindre Orléans et la douceur des bords de Loire;


Membre assidu du Comité directeur de la section, particulierement active tant  au Comité Départemental de Paris qu'au bord des terrains en tant que Responsable de salle ( elle est la coauteure du Guide ), elle a été  honorée, comme elle le mérite, par la Président Francis Amand, au cours du dernier Comité de la section .

La ligue du Centre peut se réjouir !

Ancienne présidente de club dans le Blésois, disponible et toujours aussi passionnée de basket, Nelly ne va pas tarder  à rejoindre un comité ou  club auquel elle apportera tout son savoir faire et son synamisme souriant

 

Les SM1 gèrent et accèdent aux 1/2 finale du championnat de France de N3 !!!

Malgré une courte défaite 78/79 chez leurs adversaires, l'équipe fanion du club atteint l'objectif qu'elle s'était fixée lors de cette double confrontation contre Poissy : jouer les 1/2 finales et continuer à rêver aux finales en Guadeloupe !!

Arrivés en terre yvelynoise avec un petit pécule de 9 pts, les hommes de Jérémie Lashab ont très bien géré ce match.
 Pratiquement toujours en tête au tableau d'affichage, les jaunes qui ont compté jusqu'à 9 pts d'avance en 2ème mi-temps, atteignent les 3 dernières minutes avec un + 5 qui leur permet d'être serein quant à l'issue de de la qualification.
 Poissy, équipe valeureuse et pleine de talents, au prix d'un beau finish, reprend la tête à quelques secondes du coup de sifflet final.

Les financiers n'ont pas joué qu'avec leur tête, ils ont aussi activé leurs jambes en défense, leurs bras en attaque et leur coeur dans l'envie de se qualifier !!
Beaucoup de solidarité pour les 10 joueurs qui ont enthousiasmé les nombreux dirigeants présents.
David Condouant, Tom Brunet, Etienne Rouyre, Alexandre Amet, Dimitri Roussel, Kevin Vaccarin, Arnaud Orengue, Guillaume Labarthe, Adrien Rouyre et Guillaume Hemet sont à féliciter. Bravo à eux; l'aventure continue....

Et la prochaine étape de l'aventure qui peut les mener aux Antilles et à la conquête du titre se déroulera les samedi 23 et dimanche 24 mai à St Etienne de Montluc ( à côté de Nantes).

Au programme, après un déplacement avec leur voiture personnelle qui arboreront pour la circonstance les couleurs du club et qui klaxoneront dans toutes les villes et les villages traversés, les SM1 joueront contre Schiltigheim le samedi 23 mai à 20h . Le programme du dimanche dépendra de ce résultat : victoire et ils affonteront Pays des Olonnes à 15h30, défaite et ils devront être plus matinaux avec un match à 10h contre ce même adversaire.

Objectif annoncé: terminer 1er de cette triangulaire afin de s'envoler dès le mercredi 27 mai pour Point à Pitre; sûr, les hommes du capitaine Alex en sont capables !!!

Si vous êtes dans le coin venez les encourager !!!

Les SM1 en 1/2 finale du Championnat de France N3 ce WE

L'équipe fanion masculine se déplace ce WE à St Etienne de Montluc (dans la banlieue nantaise) avec la ferme intention de rapporter dans leurs poches les billets d'avion qui leur permettront de s'envoler dès le mercredi 27 mai pour Point à Pitre et son tournoi final.

La motivation et l'envie de réussir cette aventure,jamais atteinte par une équipe de sports collectifs au CSMF, se voient lors des derniers entraînements .Beaucoup de sérieux et d'intensité, les hommes de Jérémie Lashab veulent ne rien regretter car ce n'est pas tous les jours que l'on peut jouer un titre de champion de France !!

Le programme qui les attends sera des plus coriaces !!
Samedi 20h ils affrontent Schiltigheim, équipe de la banlieue de Strasbourg, toujours difficile à manoeuvrer avec des joueurs de qualité puis le dimanche, Pays des Olonnes sera leur adversaire (match à 10h si défaite lors du 1er match ou 15h30 si victoire); cette équipe vendéenne, au jeu collectif reconnu et dotée de joueurs d'expérience aura de plus l'avantage de pouvoir compter sur de nombreux supporters.

Les financiers vont faire honneur au maillot !!!

Si vous êtes dans le coin, on compte sur vous pour venir les encourager !!!


 

Les SM1 iront à Poissy le 9 mai avec 9 pts d'avance

Bercy avait fait le plein ce samedi; près de 200 personnes ont assisté à la victoire des financiers 65 à 56 contre une très athlétique équipe de Poissy.
Les jaunes (même si pour l'occasion, ils étaient en bleu) démarrent fort , alternent contre-attaques et tirs extérieurs. Ils répondent presents dans le défi physique et finissent le 1er qt sur le score de 19 à 13.
Etienne Rouyre(10 pts) se multiplie des 2 côtés du terrain, Alexandre Amet (11pts) est dangereux sur tous ses ballons, le CSMF vire en tête à la mi-temps (36/29).
Sous l'impulsion de leur intérieur Mehdi Gasbi (19pts), Poissy ne lache rien, monte encore d'un cran son intensité défensive et remporte le 3 QT, 12/11.
Les hommes de Jérémie Lashab ne s'en laisse toutefois pas compter et réagissent grâce à l'adresse extérieure de Tom Brunet (10pts) et de Guillaume Labarthe (12 pts). David Conduant (12 pts) continue à peser dans la raquette adverse, toute l'équipe défends dur et ne laisse que peu d'occasions aux adversaires de s'exprimer. Le dernier QT est remporté par nos SM1, 18/15.
Ce match tout en étant fermé, a été agréable à suivre et est annonciateur des joutes futures de la prochaine saison en N2 pour ces 2 équipes.

Retour donc dans 15 jours à Poissy , les financiers aborderont cette 2ème partie avec un pécule de 9 pts et bien malin celui qui peut dire si cela sera suffisant pour prétendre au tournoi triangulaire de St Etienne de Montluc.



 

Les SM1 en NATIONALE 2 !!!

Grâce à  sa victoire contre Val de Seine 80 à 66,  les financiers sont désormais assurés d'évoluer la saison prochaine en N2; ils deviennent ainsi l'équipe N°1 de la capitale .!!
L'adversaire du soir, malgré 1 ou 2 individualités  n'a posé guère de problème aux hommes de Jérémie Lashab qui gagnent les 4 QT.
Bien guidés par leur capitaine Alexandre Amet (27 pts), les jaunes ont construit sereinement leur victoire, devant un public nombreux.
L'objectif est maintenant de bien se préparer pour les play-offs et la finale à 4 en.... Guadeloupe. Mais cela passera par une double confrontation victorieuse, fin avril, contre le 1er de la poule F : Poissy .

Mais on en reparlera d'ici là. Pour le moment savourons tous ensembble la superbe prestation des hommes du président Francis Amand qui ont dominé, toute la saison, une poule qui s'annonçait pourtant très relevée!!

11 Avril : c'est la fête aux FINANCES ............

Dernier match dans la salle de Bercy, avant les play off, de l'équipe fanion garçon....

Et, surtout , on fête la montée en N2 et , plus généralement la belle saison du club ( les filles peuvent encore se qualifier pour les play off, les junior du PBA sont en 1/4 de finale du Championnat de France ...........)

Cette montée en N2 c'est un formidable succes pour TOUT  le club , joueurs et joueuses du club , bien sûr , entraineurs dirigeants , accompagnateurs , bénévoles qui oeuvrent sans relache .

C'est une magnifique  épopée qui a commencé en 1985 avec" l'entrée" du CSMF , vieux club CORPO, en civil FFBB; puis il y a eu la formidable ascension avec Bernard , Denis , les Desgoute et Leportier , pour ne citer qu'eux , depuis le premier niveau départemental jusqu'en Nationale 3.

Les Guillemet, Coleno , Totof and co ont, ensuite, maintenu l'équipe en N3 pendant 10 ans ...très beau  bail ...
Léquipe a même, par deux fois,  failli monter en 2 , terminant de justesse 2ème ....

Puis la parenthèse  .....court (mais plus long que prévu) purgatoire en Excellence Région de 4 longues saisons.....

Enfin, le retour en N3 avec de nouvelles ambitions permises par une restructuration de l'encadrement, l'arrivée d'un partenaire très solide , et le renforcement chaque année du niveau de notre équipe fanion...

Toutefois  rien n'aurait été possible sans la détermination des présidents successifs et des dirigeants du comité directeur, au premier plan Jean Yves Hennequin.
Rien n'aurait été possible  sans la compétence, unanimement reconnue  de tous les entraineurs qui se sont succédés à la tête de  cette équipe depuis sa montée en N3 en 1995 : cette montée en N2 , maintenant , c'est un succes personnel  pour chacun d'entre vous, sans exception !

Alors , c'est bien normal, TOUS les joueurs qui ont participé à la saga  de la montée sont invités le 11 Avril ( contacts ; P. COLENO, P GUILLEMET , L AOUSTIN , ou Guy MACE ) à assister au match à 18h  et à participerà la fête d'après...

Tous les entraineurs successifs, eux aussi invités , bien sûr ,  seront honorés à la mi temps du match.

Ce sera la fête pour tous et toutes !

Un bémol : on est toujours sous VIGIPIRATE ; l'entrée s'effectue toujours "au compte gouttes " par le 139 ; Il faut IMPERATIVEMENT que vous figuriez sur la liste des entrants remise aux  controleurs douaniers de l'entrée ; il faut donc faire savoir, par tél ou mail, que vous serez présent à ce match ...

On vous attend très nombreux ! A bientôt.

GM

Les SM1 gagnent sans trembler contre Pierrefitte 86 /66

On y est presque!

 

Les mathématiques sont formels: Malgré la belle victoire de notre équipe à Pierreffite, et l’annonce de la FFBB, notre équipe fanion aura encore besoin d’une victoire (ou du match gagné par pénalité confirmé de Saint Denis)  pour être définitivement en Nationale  2 !

 

Ce samedi soir, en déplacement chez un mal classé, l’équipe de coach Lashab a fait le boulot. Sérieux et intenses en défense, appliqués dans les systèmes offensifs et dans le jeu de transition, ils ont fait la course en tête tout au long de la rencontre.

Bien mené par un Dimitri « Erasmus » Roussel (25pts) en forme offensivement, nos joueurs l’emportent sans être (trop) inquiétés.A noter en 2ème mi-temps le bel apport offensif d'Arnaud Orengue (15pts) et Alexandre Amet (14pts).

Dommage que les caméras n’étaient pas présentes ce soir à l’échauffement, où David Condouant nous gratifia d’une feinte de passe magistrale. Surement un des grands moments de sa (encore longue) carrière.

A noter la présence dans les tribunes de Patrick Coleno. Joueur emblématique et shooteur d’élite du club pendant plus de 15 ans. Il est toujours bon de voir que « l’esprit CSMF » perdure.

D’ailleurs pensez à réserver votre 11 Avril, la soirée du club est toujours un moment fort !



Samedi 21 mars à 20h à Bercy, les SM1 recoivent Val de Seine pour valider une fois pour toute la montée historique en NM2.
Venez nombreux les encourager ( attention, vigipirate étant toujours en vigueur, merci de  nous prévenir en envoyant un mèl à csmfbasket@laposte.net avant jeudi)

Fin de série pour les SM1: défaite 70/76 contre Bruay

Les jaunes, dans un match intense et engagé n'ont pu résister à la fougue et l'adresse des visiteurs.
Défaite logique qui met ainsi fin à leur série de victoires.
Nul doute que les financiers vont tout mettre en oeuvre pour rapporter la victoire de Pierrefitte même si, et juqu'à la fin du championnat, aucun match ne sera facile.
Les hommes du capitaine Alexandre Amet, encore irréprochable ce soir, ne lacheront rien pour atteindre l'objectif qu'ils se sont fixés !!
 

Les SM1, victorieux 80/66 de Sartrouville, à 1 victoire de la N2 !!!

L'équipe fanion retrouvait en ce samedi son gymnase fétiche de Bercy pour la réception de Sartrouville, équipe solide de la poule, équipe où évoluent nos amis Paul Richard et Thierry Ngui. Les visiteurs, sans complexe, attaquent pied au plancher, pertubent les financiers qui ont du mal à renter dans le match et passent en tête à la fin du 1er QT (21/23).
Jérémie Lashab qui avait mis au repos Kevin Vaccarin et David Conduant, recadre son équipe qui effectue un très bon 2ème QT grace à l'adresse de Tom Brunet (16 pts) à la vitesse d'Etienne Rouyre (11 pts) et à une défense très  efficace qui en fait sa marque de fabrique. (2 ème QT reporté 25/8).
La 2ème mi-temps sera plus équilibrée (3ème QT 21/17; 4ème QT 13/18) même si les actions du capitaine Alexandre Amet (21 pts) et Dimitri Roussel (18 pts) permettent aux jaunes d'avoir 24 pts d'avance à la 30ème minute !! Grâce à une (bonne ) agressivité défensive les visiteurs réduisaient en fin de match l'écart mais, pour les financiers, l'essentiel était acquis avec cette victoire qui leur permet de rester invaincus.
Cette victoire, dédiée à Adrien Rouyre pour son anniversaire fut fêtée  de la plus belle des manières par une 3ème mi-temps super organisée à Bercy par Lolo Aoustin; il se dit, mais l'AFP n'a pas confirmé, qu'une 4ème mi temps aurait eu lieu dans la nuit parisienne...

Samedi prochain, avec la réception du dauphin Bruay Labuissière,à Bercy 20h, les financiers auront l'occasion d'ëtre la 1ère équipe des différentes poules de N3 à valider mathématiquement son billet pour la N2.
Cela serait du jamais vu à ce niveau mais attention Bruay ne viendra pas à Paris pour visiter le salon de l'agriculture !! Il va y avoir match !!

Les SM1 entrent dans l'histoire du Club !!!

Avec la victoire de ce WE contre Sartrouville, les SM1 signent un historique 16 sur 16 . Cette invincibilité est inédite pour le club car jamais une équipe évoluant au niveau national n'avait eu de tels résultats.
Cette performance n'a été possible que grâce au niveau et à la motivation des joueurs, à l'expérience du coach Jérémie Lashab, au dévouement et à l'implication de tous les dirigeants sous la houlette du président Francis Amand et du président délégué Guy Macé. Il faut également saluer l'engagement et l'aide financière des patrons des magasins E.Leclerc d'Ile de France et leur coopérative d'achat Scadif, avec lesquels cette équipe a noué un partenariat depuis 3 ans :un tel projet n'aurait pu exister sans eux !!! Que cette "cette alliance locale" puisse prospérer !
La photo de cet article est un petit clin d'oeil, c'est celle de l'équipe qui retrouvait en septembre 2010 le championnat N3. Germain Fidami en était le coach, 2 joueurs font encore partie de l'effectif ( Guillaume Labarthe, 3ème en partant de la gauche et Adrien Rouyre, 1er en partant de la droite), Titi Ngui, 3ème en partant de la droite, a joué cette année, avec Sartrouville, contre nous. Cette photo permet d'associer tous ceux qui a un moment de leur carrière sportive, ont permis à l'équipe d'avoir une réelle identité sportive et donc de poser les bases de la réussite actuelle.

Apprécions le moment présent mais restons vigilants car la saison est loin d'être finie. La vigilance reste de mise ! Gardons cette soif de victoire en prenant match après match, 

Avant Caen, les SM1 gagnent à Fécamp, le c(h)ampionnat a choisi son camp !!!

Les hommes de Jérémie Lashab étaient attendus samedi soir en terre fécampoise . Les dauphins voulaient faire chuter les leaders et ce sont les financiers qui en développant un basket d'envie et de solidarité ont mis fin à l'invincibilité de Fécamp dans sa salle.
Devant près de 400 personnes, le "5" de départ, Alexandre Amet (20pts), Dimitri Roussel (13pts),Tom Brunet ( 13pts),Kevin Vaccarin (10pts) et Etienne Rouyre (7pts) répond présent dès le début et contraint leurs adversaires à puiser dans leur ressource physique pour rester au contact.
Les jaunes basculent à la mi-temps avec un retard de 2pts. Les financiers abordent les 2 derniers QT en mettant une agressivité défensive qui désarçonne Fécamp. Guillaume Labarthe (11pts), Arnaud Orengue et Adrien Rouyre se mettent au diapason  et annihilent la plupart des actions adverses; l'adresse est de retour avec des bons choix de tirs. Les SM1 sont maîtres du tempo et imposent leur rythme, Fécamp manque quelques paniers faciles. Le match est intense, les spectateurs poussent derrière leur équipe mais les jaunes restent sereins. Très belle victoire 74 à 64; les joueurs se congratulent et il y avait beaucoup d'émotion quand tous joueurs, entraîneur et supporters financiers se regroupent autour du capitaine Alexandre pour crier la joie de leur victoire !!!
Toujours invaincus et avec la victoire de nos amis de Bon Conseil sur Bruay, les SM1 n'ont pas encore les 2 pieds en N2 mais on peut dire qu'ils en ont 1 et 4 orteils !!

Place dès samedi prochain aux 16 ème de finale de la Coupe de France contre la superbe équipe de Caen. Normalement il n'y aura pas photo, normalement....
Venez nombreux les encourager, il y aura du spectacle,samedi 14 février, 16h30 à l'Insep ( voir le bandeau déroulant pour les modalités d'entrée)

Les SM1 gagnent contre Bon Conseil (92/79)

Ils avaient tout à craindre de la réception de cette équipe de Bon Conseil et ils avaient raison. Les protégés de  Jérémie Lashab , privés de David Conduant et Guillaume Labarthe, avaient pourtant pris le match par le bon bout en pratiquant un jeu rapide et une défense ne laissant que peu d'espace aux artilleurs de Bon Conseil.Le duo Etienne Rouyre/Dimitri Roussel mettait à mal la zone de l'équipe visiteuse. L'écart montait mëme jusqu'à 30 pts en début de 3ème qt avec quelques belles actions de Johan Dumont et des paniers primés de Kevin Vaccarin et Tom Brunet. Mais Bon Conseil ne lachait rien et revenait petit à petit dans le match avec leur adresse à 3 pts et aux LF. Les financiers,grace à Arnaud Orengue, parvenait tout de même à conserver une avance relativement confortable jusqu'au coup de sifflet final.
Toujours invaincus, les jaunes se déplaceront samedi prochain chez leur dauphin au championnat ,Fécamp avec la ferme intention de mettre fin à leur invincibilité à domicile
 

Les SM1 l'emportent à Evreux 85 à 66

Ce samedi 6 décembre le dernier match de la phase aller emmène les SM1 en Haute Normandie pour affronter les jeunes espoirs de l’ALM Evreux. L’objectif est simple: Continuer la série de victoire.


Les jeunes d’Evreux démarrent avec l’envie de faire tomber le leader et réalise le meilleur départ. Ca sent le match piège, surtout qu’après 4 minutes de jeu, surement frustré de louper l’élection de miss France, David Conduant se fait exclure après une altercation avec un adversaire! 


Privé de leur ancrage à l’intérieur, Coach Jérémie décide d’alterner avec Adrien Rouyre et Arnaud Orengue en poste 4, pour aider l’inusable Alexandre Amet sous les panneaux. Petit à petit, nos joueurs prennent les commandes du match pour ne plus les quitter. On se dit que le plus dur est fait lorsque nous basculons à +15 à l’entame de la dernière période. Mais les jeunes Ebroiciens reviennent à 6 points au milieu du dernier quart temps.

L’expérience et le sang froid de Tom Brunet et Kevin Vaccarin font alors la différence sur deux shoots longue distance décisifs coup sur coup pour repousser Evreux. Etienne Rouyre porte l’estocade finale en réalisant plusieurs interceptions dans le money time. Victoire !

 

Les SM1 l'emportent contre Dourges 90 à 57

Pour cause de fermeture de leur gymnase de Bercy, les hommes de Charlie Lashab ont emporté dans le très beau gymnase de l'Insep, leur 1ère rencontre de 2015.
Après le message de la FFBB lu par Charlie Savigny et une minute de silence chargée d'émotion, les financiers sont très vite rentrés dans le match. Une défense agressive et compacte a éteint le jeu offensif dourgeois. L'attaque, bien huilée, permettant à Charlie Brunet (33pts), auteur d'un énorme match, Charlie Amet ( 18pts) et Charlie Roussel (11pts) bien alimentée par Charlie Vaccarin (9pts) et Charlie Labarthe (7 pts), resta efficace tout au long du match.
Les jaunes ne se sont pas emmêlés les crayons et ont dessiné une excellente partition, constante tout au long de la rencontre (22/13, 23/13, 25/13, 20/18).
Petite fausse note la blessure de Charlie Conduant qui devrait être absent des terrains pendant quelques temps.
Les financiers confortent donc leur 1ère place au classement mais les prochains matchs seront abordés avec sérieux et application.
Les Charlie boys des Finances se déplacent samedi prochain à St Denis avec la ferme intention de rester invaincus.
 

Une dernière victoire des SM1 pour 2014 !

Voilà une belle année 2014 qui se fini pour nos SM1. Une dernière victoire à Cergy qui affirme leur invincibilité pour ce début de saison avant la trêve hivernale.


Mais ce ne fut pas tâche facile face à cette équipe de Cergy, dure physiquement, agressive défensivement, voulant faire tomber le leader invaincu lors de ce premier match retour du championnat!


Un début de match à l'avantage des financiers. Plus adroits, et avec une défense laissant peu d'espace, ils prennent rapidement le dessus sur leurs adversaires, notamment par un Tom à l'adresse des grands jours!

Mais ces derniers ne comptant pas en rester là réagissent en augmentant leur agressivité, tant en défense qu'en attaque. Un arbitrage assez permissif laisse l'opposition se rééquilibrer. Cergy revient à hauteur des financiers, plus statiques, moins efficaces.

Cergy passe alors devant.


Le match est disputé jusqu'au bout. 

Les financiers se détachent en fin de match par un jeu plus propre, des récupérations de balles transformées, une défense à nouveau étanche. Alex régulier tout le match dans son adresse devenue habituelle, Arnaud faisant une entrée remarquable dans le 3eme quart avec interception, contre, et panier primé, une mène remettant le jeu en place dans les moments plus durs, et c'est toute l'équipe qui permet de décrocher cette victoire rapprochant encore un peu notre équipe de cette montée attendue!


Reste leur premier match de coupe de France ce jeudi à Bercy, avant de pouvoir profiter d'une trêve hivernale bien méritée, pour continuer sur la lancée de cette saison!


Félicitations aux joueurs, félicitations au coach! Ils ne pourront que savourer d'autant plus ces fêtes de fin d'année, et rêver de cette fin de championnat qui s'annonce envoûtante! 

 

Les SM1 confirment à Dourges. Victoire 83 à 70

C'est en plein pays "chti"que les jaunes sont allés chercher une 2ème victoire en autant de matchs. Un peu de mal au démarrage, 21/22 à la fin du 1er QT, situation due à la fois au dynamisme de l'équipe hôte, au manque de rigueur défensive et à l'ambiance typique d'une salle nordiste.
Les 3 autres QT seront mieux maitrisés par les financiers mais à aucun moment ils ne purent faire le break définitif (15/11; 26/23; 21/14 ).
Au niveau offensif, la solution a été trouvée à l'intérieur. En effet, le duo David Condouant / Alexandre Amet (47 pts à eux 2) bien secondé par Dimitri Roussel (11pts) ont permis de faire sauter le verrou dourgeois; les "mobylettes" Guillaume Labathe et Etienne Rouyre, auteurs de quelques replis défensifs ou rebonds, et le binôme Kevin Vaccarin/Tom Brunet qui retrouve petit à petit son rythme de compétiteur, ont participé pleinement à cette victoire en terre nordiste.
Une confirmation de ce bon début de championnat est attendue dès samedi prochain avec la réception de St Denis.
Nous vous attendons donc très nombreux SAMEDI 4 OCTOBRE à Bercy à 20h pour encourager l'équipe!!!
 

Et on continue les interviews des coachs. Cette semaine, Jérémie LASHAB, coach de nos SM1 !

Nom :       LASHAB            

Prénom :    Jérémie

Surnom :     Jay  

Equipe au CSMF : NM3


1.      Pouvez vous  présenter brièvement votre parcours, sportif et comme coach ? Comment êtes vous arrivé dans le basket ?

J’ai commencé en catégories jeunes en championnat de France, puis en N3-N2 et ensuite en tant que coach. J’ai d’abord coaché des équipes de jeunes filles et garçons, puis en NM3/NM2 et en NF2/NF1.

 

2.      Quand et comment êtes vous arrivé au CSMF ?

Je suis arrivé cette année, par Germain FIDAMI (ancien coach des NM3 et de l’école de basket).


3.      Le meilleur et le pire souvenir basket…

Le meilleur reste à venir…

Le pire est la défaite en finale cadet France.


4.      Avez-vous un modèle, un exemple dans le monde du basket ? Pourquoi ?

Je ne vais pas être original, mais c’est Mickaël Jordan, pour l’ensemble de sa carrière et son abnégation.


5.      Comment s’est passée la reprise et les débuts avec votre/vos équipes ?

Du point de vue basket la reprise s’est bien passée. Mais il y a eu un certain nombre de blessures, le début de championnat a donc été assez difficile à aborder.


6.     Quelles sont vos objectifs pour cette saison ?

Les objectifs sont simples, être et finir premier !


7.      Un dernier mot… ?

Méthode

Organisation

Travail

 

Les SM1 engrangent une nouvelle victoire (76/73) à Sartrouville

Les samedis se suivent et ne se ressemblent pas Cet adage sportif s'est vérifié pour les jaunes qui ont peiné pour venir à bout d'une valeureuse et homogène équipe de Sartrouville.
Avec 25 à 17 pour leurs adversaires à la fin du 1er QT , vous aurez compris que les financiers n'ont pas débuté leur match  de la meilleure façon qu'il soit; la faute à une défense trop laxiste, surtout sur les pick and rolls, et à une adresse absente sur les tirs extérieurs.
Mais, sans s'affoler, en s'appuyant sur un David Condouant (14pts) percutant dans la raquette et une défense plus efficace, nos SM1 recollent et arrivent à la mi-temps à 34/35.
Le 3ème QT , remporté 23 à 18, sous l'impulsion de Tom Brunet (9pts) et Kevin Vaccarin (9pts), montre que les hommes de Jérémie Lashab sont venus pour remporter ce match. Dès le début du 4ème QT, le capitaine Alexandre Amet (19pts) alimente le score bien aidé par Etienne Rouyre (11pts) très présent défensivement et Dimitri Roussel (8pts) qui marque les 2 derniers paniers financiers.
L'équipe fanion reste donc invaincue après 6 matchs mais se doit d'aborder son prochain déplacement en terre nordiste (Bruay- 3ème au classement) avec humilité, détermination et en conservant cette soif de victoire qui en fait, cette année, sa marque de fabrique !!
Il reste des places dans le car pour venir les soutenir.
Rdv 15h30, devant Bercy, Samedi 1 novembre prochain.

 

La preuve par 9 pour les SM1 : Victoire à Val de Seine 77 à 61

La visite chez le 3ème du championnat s'annonçait périlleuse et le début de match confirme que l'invicibilité des SM1 sera des plus difficiles à conserver. Le panier adverse se refuse de nombreuses fois aux tentatives des financiers, seul les tirs à 3 pts de Tom Brunet (14 pts) permettent de rester au contact à la fin du 1er QT (11/13). Le 2ème QT est équilibré, David Conduant (11 pts) pèse sur la défense adverse même si celle-ci continue à poser quelques problèmes. La mi-temps est atteinte sur le score de 33 à 28 pour Val de Seine mais on sent déjà que les jaunes, en procédant à quelques réglages, ont les moyens de prendre les commandes.
 Au retour des vestiaires, les hommes de Jérémie Lashab égalisent rapidemment, montent en régime à l'image d'un Arnaud Orengue ( 6 pts) agressif des 2 côtés du terrain. Les SM1 sont encore derrière au début du dernier QT (53/51) mais ils démontrent que leur tempérament de compétiteur et leur envie toujours intacte de victoire sont vraiment leur force et leur atout cette saison. Kevin Vaccarin (5pts) donne de sa personne plusieurs fois sur des actions défensives, Etienne Rouyre (9pts) intercepte, accélère et contrarie les attaques adverses et surtout le capitaine Alexandre Amet (29 pts) mets des paniers dans toutes les positions et décourage les velléitées défensives des adverses. Les financiers jouent pied au plancher jusqu'au coup de sifflet final en pratiquant un basket de haute tenue (26/8 dans le 4ème QT).
Tout n'a pas été parfait sur ce match disputé sans Dimitri Roussel parti eu Japon faire un stage de sumo (sic!!!) mais cette 9ème victoire, jumelée à celle de  Sartrouville sur Fécamp, permet à l'équipe fanion d'asseoir sa place de leader.
Le plus dur commence maintenant en restant concentré, prendre match après match, et bien se dire que toutes les équipes vont vouloir faire "tomber" le leader.
Repos la semaine prochaine et réception de Bihorel Samedi 29 Novembre 20h à Bercy
 

Les SM1 aiment le Nord !!! Victoire à Bruay 66 à 65

....le panneau mural des scores indique 65/63 pour Bruay et 3 secondes à jouer, le ballon vient de partir des mains de Tom Brunet, l'arbitre indique "3" avec son bras tendu vers le haut, la balle continue de s'élever dans cette salle nordiste remplie de près de 300 personnes toutes acquises ( ou presque...) à l'équipe nordiste, tape sur le devant d'un cercle qui s'était refusé de nombreuses fois en 1ère mi-temps au financiers, rebondit très haut sur la planche et mets un temps éternellement long pour retomber dans le cercle et faire frémir non seulement les filets adverses mais aussi tout le banc des jaunes et tous les supporters financiers qui avaient fait le déplacement.
Les 3 dernières secondes furent tout sauf anecdotiques mais les Parisiens conservent cet avantage qui leur permet de rester leader invaincu de la poule après 7 journées.


(16/12; 14/20; 16/22; 20/11) : les scores des 4 QT montrent la difficulté qu'ont eu les hommes de Jérémie Lashab pour s'imposer. Toute l'équipe est à féliciter surtout pour sa capacité de réaction et son envie de gagner qui lui ont permis de remonter un handicap de 11 pts à 9 mns de la fin du match. Seule fausse note avec la (petite) entorse de la cheville du capitaine Alexandre Amet.


 Prochain match, samedi 8 novembre 20h à Bercy contre Pierrefitte. Venez nombreux les encourager!!!


 

Les SM1 déroulent contre Pierrefitte 101 à 58

Les hommes de Jérémie Lashab se sont imposés logiquement pour cette rencontre des extrêmes. Malgré un petit retard à l'allumage les jaunes ont passé la vitesse supérieure dès la fin du 1er QT pour claquer un 32/16 dans le 2ème QT réduisant ainsi à néant les espoirs pierrefittois.. Au menu: défense agressive, contre attaques rapides et efficaces et adresse  sur les tirs extérieurs. La 2ème mi temps permit au coach de faire souffler quelques joueurs majeurs sans que le ryhme défensif et offensif en soit altéré. Les 10 joueurs contribuèrent au scoring avec pour principaux atouts offensifs pour ce match, Tom Brunet (24 pts), Dimitri Roussel (16pts) et Guillaume Hemet (13pts).

Les financiers restent donc invaincus après 8 rencontres et se déplaceront avec détermination et envie chez leurs voisins de Val de Seine samedi 15 novembre prochain où ils seront attendus, mais c'est le cas pour tous leurs déplacements, de basket ferme !!!
 

LA VICTOIRE AVEC LA MANIÈRE POUR LES SM1. 80 à 47 CONTRE FECAMP

Les dirigeants s'étaient mobilisés pour la venue du co-leader de la poule avec pour objectif d'attirer, pour ce match, un maximun de spectateurs. Objectif réussi puisque près de 200 personnes sont venus supporter l'équipe fanion !!
Des jeunes de l'école de basket aux anciens, des benjamins aux "basketteurs loisir", de la capitaine des SF1 aux minimes garçons de Lolo Malisani, des cadettes du PBA au cadets et minimes du PBA, tous ont donné de la voix et Bercy rajeunissait grâce aux bruyants encouragements et aux applaudissements nourris qui ponctuaient les belles actions financières.
Et des belles actions, il y en a eu !! S'appuyant pendant 40mns sur une défense de fer réduisant ainsi à néant toutes les velléités offensives de Fécamp, les jaunes ont produit un basket collectif de qualité, alternant jeu rapide, tirs primés et jeu intérieur et cela en privilégiant systématiquement la passe à l'équipier démarqué.
Le score des 4 QT (21/19; 23/6; 16/13; 20/9) montre la domination des hommes de Jérémie Lashab sur cette rencontre.Toute l'équipe s'est mis en mode "je ne lache rien et je joue en équipe". Le scoring assuré par Alexandre Amet (20pts), Dimitri Roussel (16pts) Tom Brunet (14 pts) David Conduant (11pts) Etienne Rouyre (9 pts) n'a pu être possible que par l'efficacité des autres équipiers très présents sur le parquet samedi soir : Kevin Vaccarin, Arnaud Orengue, Guillaume Labarthe, Guillaume Hemet et Adrien Rouyre.
Invaincus après 5 matchs, les financiers savent que maintenant le plus dur est devant eux car ils vont être attendus à tous les matchs .
A commencer par samedi prochain à Sartrouville, équipe où ils auront la joie de retrouver 2 joueurs qui ont laissé un super souvenir aux finances : Titi Ngui et Paulo Richard.


 

Nouvelle Victoire des SM1 pour leur 2 ème match amical

Après une première victoire, mardi contre Trappes ( 56 / 47 ), les Financiers  se sont imposés nettement  ( 68 / 48 ),  hier soir, contre VINEUIL ( autre équipe de N 3 ), à Nouans Le Fuselier.
C'était, aussi,  les retrouvailles avec  les dirigeants, Nelly, Bernard , Denis , Cédric et Guy.
 Sur le terrain, l'équipe de Jérémie Lashab , bien que privée de Kevin, Tom et Hugo , blessés, a fait un début de match tonitruant  ( 25 / 2 à la 7ème minute) jouant très vite et  étouffant , d'entrée , son adversaire d'un soir ( 28 / 7 à la fin du 1er Q/T ) .
La suite des débats fut plus équilibrée : 45 /23 à la mi temps .

La seconde mi temps fut moins  passionnante :  baisse de rythme à cause de la fatigue , des imperfections - normal ...-, beaucoup de changements et plus d'adresse en face ....

Ah , à signaler,  aussi, un "bizutage" sympa des nouveaux , dans la bonne humeur ...

Prochain match , mardi 2, dans notre salle,à 20 h30 contre Malakoff ...
 

VICTOIRE des SM1 73 à 72 à Bon Conseil

4 ème victoire en autant de match pour les SM1 mais celle-ci ne fut pas, loin s'en faut, une partie de plaisir. En effet, face à une équipe atypique et sympahique, les financiers ont du s'employer et faire preuve  de métier pour s'imposer par la plus petite des marges sur l'autre équipe parisienne de la poule.
Privés de David Condouant et Hugo Kuntz, blessés, les hommes de Jérémie Lashab prennent le match par le bon bout en s'appuyant sur l'adresse de Dimitri Roussel (23pts) et Tom Brunet (15pts) pour virer à la mi-temps avec une avance de 10pts (42/32). Mais tous étaient prévenus que cette équipe ne lachait jamais le morceau...Bingo!! S'appuyant sur une adresse longue distance impressionnante (13 paniers à 3pts), Bon Conseil repasse devant à 5mns de la fin. Le capitaine Alexandre Amet (16pts) fait parler l'expérience, toute l'équipe se met au diapason, les supporters financiers, stressés, sont soulagés quand Guillaume Labarthe (11pts) réussit un 3pts dans les dernières secondes et que le dernier tir adversaire ne fait qu'effleurer notre cercle !!!
Pas facile de s'imposer dans cette salle, mais les SM1 l'ont fait ce qui leur permet de rester invaincus.

Les 3 matchs qui arrivent, réception de Fécamp (1er ex aequo), les déplacements à Sartrouville (3ème) et Bruay (4ème) s'annoncent déterminants.

Venez FAIRE DU BRUIT samedi 18 octobre 2014 à 20h pour la réception de Fécamp à Bercy. Ce match explosif déterminera le leader de la poule. L'équipe a besoin de votre soutien !!!
 

Les SM1 version 2014/2015


 

2014 / 2015 , c'est parti pour l'équipe fanion.......................

18 Août : c'est la reprise pour l'équipe de Nationale 3 et son nouvel entraineur Jéremie ...au gymnase de la Porte de Charenton  !

Mot d'accueil de Guy au nom du Président et des dirigeants..

Rapidement,  les premières consignes ...fermes de Jérémie ; et çà court , et ça court ...
Ils sont tous là ou presque , les 3 recrues venant de Charenton, TOM, KEVIN et ARNAUD ,  quelques autres toujours en essais,  seuls absents , Alex, Pavel et Guillaume qui arriveront plus tard ;

Et une première impression favorable : ceux qui sont là se sont bien préparés et sont déjà dans le coup .

Allez 15 jours à se remettre en forme en attendant le mini stage de Blois .en fin de mois !



 

les garçons de l'équipe fanion dominent St Denis ...

3ème victoire nette et tranquille pour les hommes de Jérémie .

Défense intraitable  et un premier  Q/T de bon augure (15I5) malgré une adresse incertaine.

Un second Q/T plus équilibré avec trois dernières minutes d'ultradomination ( 38/18 à la pause ).

Nouvelle défense de fer ; Alex et Guillaume scorent ; le CSMF déroule ( 55/22) .

Impossible de maintenir un tel rythme jusqu'au bout; belle présence sur le parquet de Johann ;  les "jaune et bleu" lèvent le pied . Mais victoire dominatrice ( 68/50 ).

Ils sont en tête du groupe avec Fécamp ( ex pensionnaire de Nationale 2) qui vient à Bercy le 18 ; on a hâte de voir çà !

 

Des nouvelles têtes pour les SM1...

de gauche à droite,   Kevin VACCARIN,     Jérémie LASHAB ,     Tom BRUNET et     Arnaud ORENGUE;
 

Les SM1 débutent par une victoire (86/55) contre Cergy

Samedi, pour le 1er match de championnat, les financiers ont inauguré de fort belle manière leur compteur "victoire". Les joueurs, en débutant pied au plancher, se sont facilités la tâche; ils finissent le 1er QT avec un 26 à 7 logique . Les 3 autres QT sont tous remportés par les jaunes (16/13, 25/20, 19/15) mais montrent, par moment, que l'équipe de Jérémie Lashab doit encore s'améliorer dans certains domaines.
Pour ce match, l'infirmerie, quoique ayant toujours comme pensionnaires Hugo Kuntz, Guillaume Hemet et Adrien Rouyre, s'était vidée pour ce match. En effet, le coach a pu réintégrer dans son effectif Kevin Vaccarin et Tom Brunet qui ont pu fouler, avec plaisir et envie, pendant quelques minutes, le parquet .

Retour réussi, celui d'Alexandre Amet qui après être resté plus de 8 mois sans compétition, a largement contribué (il finit meilleur marqueur avec 18 pts) à cette victoire.
Arrivée réussie, celle d'Arnaud Orengue qui pour son 1er match sous les couleurs financières a montré d'excellentes dispositions.
Atterrissage réussi....dans le panier pour le "benjamin"  de l'équipe, Johann Dumont, qui sur une passe de Tom, a gratifié le public d'un dunk Nbaesque !!!

Samedi 27 septembre prochain, déplacement à Dourges (près de Lens), pour un 1er match à l'extérieur qui s'annonce déjà décisif.
Départ en car, devant Bercy, à 15h30. Il y a encore des places, venez vous joindre aux joueurs et dirigeants pour encourager l'équipe en terre nordiste !!!

SF1:Nationale 3 Féminine Acte 2

Après bien des tumultes, nous vous confirmons que les filles du Ministères des Finances participeront à la phase 2 du championnat NF3.

Pour démarrer dans le vif du sujet, les joueuses de Mickaël GUILLAUME accueil l’équipe d’Orvault Sport Basket qui a terminé 1èrede la poule D et meilleure défense avec 51 points encaissés.

Les débats sont lancés et les ministériennes prennent la mesure de leur adversaire en imposant un rythme de folie. (24-15 fin du 1er ¼ temps)

Les jambes sont dégourdies pour les visiteuses et décident d’imposer leur physique et déployant une intensité défensive rarement vu cette saison dans la poule. C’est sur un score de 6 à 10 que les Orvaltaises montrent qu’elles ne sont pas venues visiter la capitale.

Les spectateurs venus en nombre assistent à une très belle rencontre. La seconde mi-temps monte encore en intensité et les deux équipes tentent d’imposer leur jeu. Les locales réussissent à prendre 10 points d’avance à la fin de cette troisième période.

Diop prend le scoring du dernier quart en inscrivant 7 des 20 points des banlieusardes nantaises mais heureusement le collectif parisien provoque des fautes et concrétise ses lancers francs, les 11 derniers points de cette rencontre. Rasoamlanoro et Trolliet ne tremblent pas…

Le score final est de 62 – 55 pour l’équipe du CSMF qui aura réussi son entrée dans ses plays off mais qui devra confirmer à Bouaye.

Le basket féminin a eu une très belle vitrine avec deux équipes qui se sont engagées totalement et même si l’adresse générale n’a pas été au rendez-vous, le combat au rebond et la débauche d’énergie défensive imposent une forme de respect DTCD (Dynamite Talent Classe Divine)

La Team Work avance…

 

Les SM1 au repos forcé le WE dernier. Place à la coupe de France !!!

Evènement rarissime ce samedi soir à La Courneuve. En effet, les SM1 se déplaçaient en banlieue parisienne pour affronter St Denis mais après un échauffement sérieux, la sentence tombe: le match n'aura pas lieu car le chronomètre mural ne fonctionne plus. Dans ces conditions, le corps abitral, en plein accord avec les coachs, décide de ne pas faire jouer le match qui devrait être joué à une date ultérieure.( en attente de la décision de la commission sportive de la FFBB)
Les SM1 reste donc , et pour cause, invaincus et en tête de leur championnat.
Place le WE prochain au 32ème de finale de la Coupe de France avec la réception très attendue des Néo-Calédoniens du club de la Jeunesse de la Vallée du Tir. (notre photo)

Du spectacle donc en perspective, ce SAMEDI 24 JANVIER 20h au Gymnase Léo Lagrange, Paris 12 (métro : "Porte de Charenton").

A noter qu'à partir de 17h30, le stade Français féminin (NF2) reçoit Les Abymes, club de Guadeloupe.

 

Et de 2 pour les SF1 en Playoffsde Nationale 3

Et c'est parti pour le deuxième match des play-offs pour les financières sur les terres de Bouayes...
Un départ du ministère à 7h30 ça picote !! Mais les financières étaient bien armées : 
- Des supportrices de choc. Merci d'être vous !
- une sono en format sex-toys géant (ça motive ;-)) 
- Des supers chauffeurs !!

Première danse taurine longue et difficile pour les financières. 
Les jambes sont très très lourdes ... Et un 8-0 pour Bouayes. 
Les financières ont du mal à rentrer dans le match.
Fin de la première danse 21-14 pour Bouayes...

On enchaîne et deuxième danse, les financières se réveillent. 
Et par une défense un peu plus agressive, elles reviennent petit à petit au score.
Le quart temps se termine par une petite tactique Miky Touch, parfaitement exécutée et qui nous permet de passer devant Bouayes d'un petit point.
Et 34-33 pour les financières !!

Les financières entament la troisième danse en mode taureau !! On y va là ! 
Enchaînements de ballons gagnés et de contre-attaques.
Les petits sprints de la mi-temps ont fait leur effet ! 
Et les financières mènent la danse avec un score de 45-58.

Quatrième et dernière danse du match, Les financières se transforment en araignées ! CSMF Spiders Time !
Elles sortent leurs longues pattes et provoquent une arachnophobie à l'équipe de Bouayes qui n'arrive pas à les arrêter !!

Mais quelle feria ! On sort les décapsuleurs et c'est parti pour un retour endiablé dans la capitale.
Que du bonheur !! Un grand merci à tous nos sponsors et à tous ceux qui nous soutiennent !
Next Step : Match contre Bouayes à domicile le 17/05 ! 
 

Match des SF1 à Bihorel (58-55), les dirigeants en parlent !!

En ce dimanche matin, nous partons direction le pays de Jeanne d'Arc. 
Les joueuses remontées "à bloc" ont à l'esprit de faire tomber l'équipe de Bihorel  (1ère du championnat) invaincue dans sa salle depuis 3 ans.

Pour les aider elles bénéficient de supporters de choc : un groupe de nos jeunes joueuses
ravies d'être du déplacement et impatientes de donner de la voix.

Dans une ambiance largement hostile, les joueuses entament le match de la meilleure manière qui soit. 

Gros match de défense de chaque côté :

1er QT - 4 (16/20),
les filles continuent à se battre égalité (33/33) à la mi-temps.

A la reprise une grosse pression permet aux filles de rester devant et de finir le 3ème QT à +4 (49/45).

C'était sans compter une défense de + en + plus dure, voire très rude des adversaires, digne d'un combat de coqs ;une absence de coups de sifflets et surtout beaucoup trop de fautes sifflées en notre défaveur.
Alors que l'on allait vers un + deux, une sortie de terrain annoncée par les arbitres, coûte 3 points et malgré deux tentatives à 3 points dans les 6 dernières secondes, le match se termine sur un score de - 3 (55/58).

Dommage, elles sont passées tout prêt de l'exploit, elles ont tout donné.

Merci aux jeunes supportrices qui, elles non plus, n'ont rien lâché du match.
Gardez votre tempérament de "guerrières" sur le terrain, comme dirait quelqu'un et également votre sympathie.

Au prochain match nous serons là.
Les dirigeants (Fabienne, Eric & Jean-Claude)
 

Petite photo de l'effort complet fourni par nos SF1...

20150405_215924.jpg
 

SF1: résumé CSMF-Compiègne

"Après un début d’année difficile pour les financières suite à une victoire sur le fil contre Gravelines et une courte défaite contre Sannois, les voyants n’étaient pas au vert pour accueillir Compiègne qui les talonne au classement. Mais en ce début 2015, on retiendra que « rien ne sert de courir, il faut partir à point »[i].

A noter que l’objectif clairement affiché par le coach tout au long de la semaine et jusqu’avant le coup d’envoi de la partie : gagner et de plus de 8 points (écart du match aller) pour que la victoire compte double ! Mais les financières ne le savent que trop « on hasarde de perdre en voulant trop gagner »[ii].


C’est donc avec sérieux et rigueur que l’équipe de Mike entame ce match en mettant en musique une nouvelle défense qui fait des merveilles et c’est « à l’œuvre qu’on connaît l’artisan »[iii].Et oui, il ne s’agit pas de faire de la cuniculiculture, les appuis restent au sol et les filles sont sur toutes les lignes de passes. Les financières sont gonflées à bloc et développent une défense agressive qui ne laisse pas respirer les meneuses adverses et permettent ainsi de lancer le jeu rapide qui leur est cher.

L’écart se creuse progressivement et les financières ne relâchent à aucun moment la pression car elles le savent « ni mon grenier, ni mon armoire ne se remplit à babiller »[iv].  A la mi-temps l’écart atteint 17 points en faveur des parisiennes laissant Compiègne à 21 points marqués.


A l’entame de la deuxième mi-temps, l’enjeu est de taille car l’écart était similaire au match aller et les parisiennes se souviennent « qu’il ne faut jamais vendre la peau de l’ours qu’on ne l’ait mis à terre »[v].

C’est donc en poursuivant sur leurs classiques défensifs quelles reprennent la partie toujours aussi concentrées.

Cela perturbe toujours les adversaires mais le jeu rapide devient plus rare et la zone dense de Compiègne gène énormément l’attaque parisienne.

Les cris des temps-mort ne trompent pas c’est grâce à sa défense que l’équipe de Mike conserve son écart mettant à mal l’adresse de l’équipe de l’Oise.

On voit encore quelques belles séquences de défense collective qui permettent de gagner des ballons et d’attaquer le panier. La zone ralentissant nettement le jeu, mais les blanches « plient mais ne rompent pas »[vi] et c’est quelques belles attaques collectives que l’on peut voir émerger.

Ce que l’on retiendra de ce match –référence pour l’équipe de Mike c’est une agressivité défensive, une dynamique collective, « toute puissance est faible, à moins que d’être unie »[vii], et une rigueur de la 1ère à la 40ème minute.


Ainsi « deux suretés valent mieux qu’une, et le trop en cela ne fut jamais perdu »[viii], ce n’est pas avec 8 points que les brebis parisiennes ont remporté ce match conformément à la demande du coach mais avec 25 points d’écart laissant Compiègne à 35 points seulement à la fin du match.

En ce dimanche après-midi, ce n’est pas anticonstitutionnellement parlant de dire que la meilleure défense du championnat n’était pas là où nous l’attendions.

 

A noter, une Ange solide et primordiale  sur 40 minutes en l’absence de notre Graz, une Auré qui propose une relève de qualité tant offensive que défensive, une Carotte dont l’activité incomparable apporte encore des actions décisives, une Awa caméléon qui s’adapte invariablement à l’extérieur comme à l’intérieur et toujours au service du collectif, une Oz qui malgré la fatigue accumulée au cours des dernières semaines de défilé apporte son agressivité offensive faisant un grand bien dans l’attaque de zone, et un quatuor intérieur qui maintient une présence de tous les instants dans la raquette relayant Margotte, Khadi, Elo et la Virge.

Enfin, toujours présente malgré une soirée riche en bulles et en ….téléphone, la Fifi, certes sur le banc complète à merveille ce groupe soudé mené par un Mike tacticien hors pair."



[i] Le lièvre et la tortue

[ii] Le héron

[iii] Les frelons et les mouches à miel

[iv] La mouche et la fourmi

[v] L’ours et les deux compagnons

[vi] Le chêne et le roseau

[vii] Le vieillard et ses enfants

[viii] Le loup, la chèvre et le chevreau

 

Victoire des SF1 à Neufchâtel-Hardelot

C'était censé être la dernière fois de la saison que l'équipe du CSMF se retrouvait le dimanche matin devant le Ministère pour partir en déplacement. En effet, les deux récentes défaites face à Franconville puis Caen avaient écarté l'équipe de la qualification pour les play off et avaient cédé le passage à Douvres pour la deuxième place qualificative.
Cependant, les financières avaient tout de même à coeur de finir la saison sur une note positive et cela passait d'abord par une victoire ce dimanche à Neufchâtel-Hardelot, avant de recevoir Deville les Rouen, lanterne rouge de la poule, le week-end prochain.
C'est donc après un long voyage, très bien géré par Carlo, le chauffeur, qui a respecté scrupuleusement les limitations de vitesse tout au long du trajet, que l'équipe arrive à la salle de Neufchâtel-Hardelot.

Le match commence plutôt bien pour les joueuses des Finances puisque la défense parisienne gène les locales et permet de gagné des ballons. En attaque, les visiteuses passent la 5ème et les ballons volés sont transformés en contre-attaque.  Quelques erreurs défensives en fin de quart-temps vont permettre aux nordistes de rester dans la course. A la fin du premier quart-temps, le CSMF est devant 12-18.

Le deuxième quart-temps va voir les locales s'adapter en attaque et trouver des solutions sur la défense désorganisée des financières. Offensivement, le trafic n'est plus fluide. Les visiteuses ne sont plus assez agressives et peinent à marquer des points. La tendance s'inverse alors, et c'est Neufchâtel qui va passer devant au score une bonne partie du quart-temps. Coach Mike ne tarde pas à aligner les PV afin de remettre ses joueuses sur la bonne route. Et c'est dans une meilleure dynamique que les parisiennes finissent ce quart-temps en parvenant à repasser devant à la mi-temps 31-32.

Au retour sur le terrain les filles du Ministère sont reboostées et ne laissent pas les locales respirer. Ces dernières allument les feux de détresse. Elles sont perturbées par la défense tout terrain des visiteuses qui se trouvent bien en attaque également. Durant ce 3ème quart-temps, un panneau stop est dressé devant les nordistes qui se retrouvent asphyxiées comme au Pandémonium. 40-52 à la 30ème.

Le dernier quart-temps va voir les deux équipes se rendre coup pour coup. L'écart enfle peu, score final 59-72.

Au coup de sifflet final, on se dit simplement que le filles du CSMF ont accompli la dure mission de venir gagner dans le nord pour leur dernier déplacement, finir la saison sur du positif étant l'objectif principal.

MAIS, c'était sans compter sur la sortie de route de l'équipe de Douvres.... En effet, alors que les financières sont en train de prendre la collation d'après match, coach Mike apprend LA nouvelle du jour: Douvres a perdu à Sannois! L'équipe du CSMF repasse donc deuxième au classement, place synonyme d'une qualification en PLAY OFF!!!!!!!! Hop hop hop, il n'en faut pas plus à cette bande de sacs à vins pour grimper dans le bus afin de commencer les festivités!
La suite de la soirée restera confidentielle, la seule chose a rajouter étant : DTCD!!!!

L'équipe du Ministère est donc rentrée à la maison avec la tête dans les étoiles telles des astronautes, mais attention, cette seconde place sera à confirmer dimanche prochain avec la réception de Deville les Rouen.

NB: Merci à Carlo pour sa patience et pour toutes les pauses pipi!!!!
 

SF1 Bihorel-CSMF, les joueuses en parlent !!

Pour le dernier match de championnat avant une trêve d'un mois nous nous rendons chez le leader du championnat Bihorel, équipe invaincue à domicile depuis l'époque des rouflaquettes (c'est dire le challenge qui nous attendait!).

Pas de risque de nomophobie pour Coach Mike qui n'hésite pas à confier le sac des ballons à une jeune fille invalide (dont je tairai le nom) tout en immortalisant le moment comme à son habitude ;)

Loin de s’emmêler les pinceaux, c'est avec panache que les Financières débutent le match. Nous sommes solides des deux cotés du terrain à l'image de Caro qui provoque quelques passages en force malgré des charges dignes de Fenwick. Les Bihorellaises terminent le 1er quart temps avec 4 petits points d'avance (20-16). 

Le deuxième quart temps est marqué par l'efficacité de notre zone press qui déstabilise complètement l'adversaire ce qui nous permet de ralentir la montée de balle mais aussi de gagner de nombreux ballons. A la pause le score reflète l'intensité du match (33-33)

Si la deuxième mi-temps était un tableau ce serait sans aucun doute Guernica ! L'intensité est encore montée d'un cran et on voit de véritables guerrières dans les deux camps. La défense est agressive et permet aux financières de marquer quelques points sur jeu rapide. Le 3ème quart-temps est remporté par les Financières (12-16). 

Le dernier quart est marqué par des coups de sifflet en notre défaveur notamment dans les dernières minutes du match. Malgré cela, nous avons 2 tirs à trois points pour arracher la prolongation mais ça ne rentre pas…Et nous finissons le match sur le score de 58 à 55. 

Bravo aux filles pour ce match qui prouve que notre 2ème place est amplement méritée !

 

Article de nos SF1 après leur victoire à Caen!

Les financières ont effectué un merveilleux voyage pour aller affronter Caen ce we. 
Un match préparé et exécuté en 8 étapes ! Un peu octogonal quand même ! (ça c'est fait)
1 - Une semaine allégée en entrainement...Armistice oblige !!
2 - Une première escale, mercredi, à l'Olympia pour le concert d'IAM histoire de se mettre dans le rythme. Hayya, Finances, elles dansent le MIA !!
3 - 2ème étape direction porte de charenton ! Une soirée organisée par certaines teen-agers de l'équipe  pour célébrer leurs anniversaires !! Merci Elo, Margaux, Marine !!
Les festivités se poursuivent pour une nuit endiablée à la FAVELLAAAA. Niveau "TARGETS" carton plein !
4 - Les financières continuent leur voyage et arrivent à Caen bien déterminées à renverser la tendance. 
Les caennaises sont invaincues à domicile!!  Premier quart égalité ! Les financières et les caennaises ne lâchent rien ! (14 - 14)
5 - Deuxième quart, les majorettes financières manipulent le ballon en mode twirling bâton et prennent l'avantage de 6 petits points ! (13 - 19)
Un grand moment artistique ! 
6 - Troisième quart, le quart-temps fétiche des financières... !!! Gagné de 2 points ! Un exploit non??!! (13-15)
7 - Dernier quart chaud chaud ! Les caennaises durcissent et enchaînent une série de points c'est l'euphorie... Mais les financières résistent et gèrent le match jusqu'au bout pour finir à plus 4 !! (11 - 15)
8 - Les financières ont pu alors célébrer leur victoire dans un car top moumoute !! Juste un chauffeur pas très drôle mais bon Il parait qu'il avait une gastro...

En résumé, un petit tour du monde pour une victoire en basse Normandie qui propulse les financières à la 3ème place en cette 9ème journée du championnat ! Prochain Rendez-vous pour les financières le 30/11 à domicile pour affronter l'équipe de NeufChatel Hardelot !!!
 

Nos SF1 finissent l'année en beauté !

"Dernier match de l'année chez Douvres notre adversaire direct qui nous avait laissé un goût très amer après le match aller. 
Il fallait donc rebondir aujourd'hui et montrer un tout autre visage.
C'est avec un soleil de plomb et une vue sur la mer qui nous aurait bien donné l'envie d'y poser notre catamaran et de se laisser porter.

Un début de match engagé,  des coups qui pleuvent et des arbitres fébriles sur leurs coups de sifflets soldent le premier quart temps sur un 12à12. Du coup la suite du match est digne des" 7 péchés capitaux" et promet d'être défensif. 
Tout au long du match, la colère,  l'orgueil et l'envie ne nous lâcheront pas et nous permettront de rentrer au vestiaire sur le score de 19à20 en notre faveur.

On sait que le retour du vestiaire ne joue pas toujours en notre faveur et au vue du match aller nous avons appris de nos erreurs mais nous n'avons pas mis la charrue avant les bœufs et terminons ce troisième quart temps 30à31 en notre faveur encore une fois.

Sans rancunes avec nos hommes en gris pas toujours justes sur les coups de sifflets, une grande frustration, un regain d'énergie, une défense plus agressive et une avalanche de points nous permettent de distancer l'adversaire de 12 points.

Les financières ne lésinant pas sur leurs efforts et un banc donnant de la voix poussent l'adversaire à la faute (balles perdues, fautes provoquées,  énervement.......)
Le coup de sifflet final avec une fin de match de 53à42 bien maîtrisée delivre les financières qui laissent exploser leur joie.

Du coup, les quelques petites gourmandises gustatives qui nous attendaient (merci Osana)ont été "dévorées " comme il se doit au grand bonheur de nos estomacs."

 

Victoire des SF1 contre Rouen 78-43

Loin du cauchemar en cuisine, ce dimanche commence par un petit curry à Bercy pour les financières. Après quoi Mike, en mode Pékin express, attelle ses troupes d'un pas engagé. Mais, René, en tournée avec la caravane du tour de France a du mal à lâcher Vévette (Yvette Horner) et à trouver le 143 rue de Bercy. C'est donc, avec un peu de retard que le groupe prend la route pour Deville, magnifique banlieue de Rouen non loin de l'île de la tentation.

Face à des devilloises bien rentrées dans le match, les financières ont du mal à serrer les lignes en défense malgré de belles actions offensives. Et c'est logiquement sur un score de 17 à 16 que le premier quart se termine.

Master chef Mike fait alors entendre the Voice et ses joueuses lâchent enfin leurs chaînes à neige, mettent une belle pression défensive pour laisser les adversaires à seulement 2 points en 8min.         

La deuxième mi-temps déroule et les reines du shopping achètent les balles gagnées et les contre attaques. Les devilloises, à l'image de Moundir (koh-lanta) perdent leur épreuve d'orientation. Mais pas de caprice à la Alizée, elles montrent un bel esprit jusqu'aux dernières minutes. Pour les financières, "ça va toujours!" (Dixit Miguel Angel Munoz) avec des accélérations d'Elo, des plongeons de Oz et Caro...de quoi perdre les 311 cal/100g de mortadelle enfilés la veille!                                           

C'est sur un bel air de musette que les nouvelles stars finissent la phase aller 43 à 78. Accrocheront-elles les anges de la télé réalité? De belles épreuves les attendent. Ne ratez pas le prochain rendez-vous contre Douvres, la revanche les attend....

Victoire chirurgicale de nos SF1 face à Neufchatel !

C’est une très bonne opération que cette victoire des financières dans leur antre du Ministère.

Le patient du jour était Neufchâtel Hardelot qui se trouvait sur une série de 2 victoires consécutives depuis la prise en charge de leur nouveau tacticien Y. FOURRIER.

Aucun passage par la salle d’attente, le match démarre tambours battants directement dans le vif du sujet, les joueuses du ministère prennent leurs adversaires directement à la gorge et termine le premier quart sur un score de 23 -14.

Le deuxième quart temps laissera parler les défenses. L’examen attentif des adversaires est simple et clair, il faut défendre, il faut défendre fort, très fort au point de réussir à anesthésier les shooteuses adverses. Une belle communication et des rotations défensives proches des meilleurs crabotages de 4x4 tout terrain permettent aux parisiennes d’arriver à la mi-temps sur le score de 34 – 21.

Nous connaissons les 3ème quarts temps des Ministériennes, loin d’être une simple consultation depuis le début de saison, il faut passer sur le billard d’urgence et opérer de manière précise. Contre toute attente, le diagnostic de cette période est bon. 26 – 22 l’agressivité offensive est revenue en même temps que la réussite mais aussi avec de belles séquences défensives ou nous avons entendu la douce voix de Castafiore de Graz REOL ou une myringoplastie a été nécessaire pour cette pauvre Neufchâtelloises.

L’avance atteindra 20 points, mais les pas-de-calaisiennes ne baissent pas les bras. Bien au contraire, sursaut d’orgueil d’un côté, déconcentration de l’autre et l’écart fond à 4 points… Une petite peur car les choses rentrent dans l’ordre après une remobilisation générale.

Score final 73-62 pour le CSMF qui après une petite cure de Silicium bien mérité devra faire dans la micro chirurgie pour garder sa place de dauphin de Bihorel.

Le déplacement à Deville Les Rouen pour la prochaine journée de championnat doit être une confirmation de la bonne forme des joueuses de Bercy qui sont sur une série de 5 victoires consécutives depuis la défaite face au leader de la poule E

Les SF1 s'imposent, après prolongations, à Amiens 65/60

Et c’est dans la région des macarons et du paté de canard que nous nous sommes rendus pour rencontrer Amiens et leur terrain en taille XS !

Et hop le coup d’envoi est donné par l’arbitre ! Nous entamons le premier quart tel buzz l’éclaire en mission ! C’est de la folie, nous commençons à imposer notre rythme dès les premières secondes, et nous mangeons Amiens telles que les hyènes affamées du roi lion ! Le quart nous appartient et nous remportons 10 à 20 cette première période !

Le second quart est lancé très rapidement suite aux instructions données par le maestro à la manière des formidables musiques des aristo-chats ! Malheureusement, nous avons été frappées par la concentration de Persiflor (le serpent dans robin des bois). En d’autres termes nous avons quelques peu manqué de force pour maintenir un écart assez conséquent puisque Amiens termine avec uniquement 3 points derrière nous au second quart sur un score de 14 points à 17 pour nous !

Le troisième quart est envoyé et nous voila telles des Dory dans la mer ! Nous commençons à jouer comme des fers à repasser entartrés de calcaire. Le jeu va très vite, nous n’avons pas assez de ressources pour surprendre nos adversaires comme robin des bois l’aurait fait. Le maestro essaye tant bien que mal de nous rappeler à l’ordre les consignes mais nous faisons les Cid Paresseuses ! Amiens inscrit 22 points et nous seulement 8 ! Notre force de libellule n’a pas suffit à lutter contre les joueuses d’Amiens au physique de table à repasser !

Il ne nous reste plus qu’une dernière chance pour gagner contre les macarons : le quatrième quart ! Et nous nous battrons telles Aladin pour sa meuf ou encore Cruella pour son manteau malgré la distribution de fautes par les arbitres comme les pauvres donnent leurs sous au Prince Jean. Nous remportons ce quart temps d’un seul point devant les macarons ce qui donne lieu à des prolongations !

Les prolongations sont envoyées et la nous allons œuvrer avec la finesse de la lame d’une scie à métaux en ce faufilant comme la souris Ratatouille quand elle se fait courser pour remporter le match 65 à 60 ! Nous avons eu la force de Mani de l’âge de glace, l’intelligence de Robin des bois et non pas le physique de Dame Gertrude mais bien de Mulane !

MAZELTOV les gonz ! Ya plus qu’à retaper sur le clou dimanche, comme on dit chez moi « in bocca al lupo » !

 

Compte rendu vu de l'intérieur du match de nos SF1...

En ce dimanche du 2 novembre c’est à Wasquehal dans le nord que nous nous déplacions.
 Obélix ayant manger sa dizaine de sangliers se senti bien lourd, nous, l’ayant vu mangé, cela nous a bien fatigué !!!
 L’entame du match a démarré lentement  et c’est avec un 5 à 7 pour nous que le  1er quart temps se terminait.
 Avec toujours autant d’intensité, un peu plus d’adresse et une défense agressive avec des interceptions , fautes provoquées ( et au passage un coup pris au niveau de l’œsophage pour Aurélix… rien de grave ), le second quart temps se conclut par un 4 à 17. Nous avons pu donc aller au vestiaire ( Carolix t’es où? le vestiaire c'est celui-ci... ) avec une belle avance 9 à 24 à la mi temps.
 L’entame du 3ème  quart, toujours délicate pour nous, pas besoin de liposuccion pour Michaelix puisque le stress est une nouvelle fois au rdv !!
 Après avoir mener de 15 pts, les locales reviennent à -4 pts. Nous jouons un peu les montagnes russes sur ce quart temps. Heureusement Vivix nous sort un 3 pts à la dernière seconde et nous donne 9 pts d’avance.      
 Panoramix étant venu nous rendre visite au dernier quart temps pour nous faire goûter un zeste de sa potion magique nous a donné une belle energie. Une défense encore plus agressive suivi de contre attaques nous ont permis de laisser nos adversaires loin dernière nous en leur mettant un + 20 pts... Il est vrai ce mensonge ?  non non ( litote ;)
 score final 43-63
Petit diaporama du déplacement de nos SF1 à Compiegne

Belle victoire de nos Filles de la Une ! "Petit" compte rendu de Margaux...

L'équipe se présentait incomplète ce dimanche face aux joueuses de Sannois puisque, à l'absence excusée d'Éloïse, s'ajoutaient les blessures de la co-capitaine Aurélie et de Khadi, blessée respectivement dans la 2ème et la 3ème mi-temps le week-end dernier...

Dès le 1er quart temps, la défense de zone des locales gène bien les filles de Sannois, peu adroites en ce début de partie. Des ballons volés sont bien exploités par les petites qui courent comme de jeunes chiens fous, et qui concluent par des paniers faciles en contre attaque. Ceci va permettre aux fiancières de creuser un premier écart: 23 à 9 pour les locales à la fin du 1er quart temps.

Les visiteuses rentrent un peu mieux dans le 2ème acte mais les joueuses des finances vont rapidement se reprendre et se montrer plus agressives vers le cercle, telles de vraies trigresses enragées. Elles vont ainsi provoquer des fautes qui les amèneront sur la ligne des lancers francs. L'équipe de Sannois est alors asfixiée, autant qu'un poisson rouge hors de son bocal. 46-29 à la pause.

Dans ce 3ème quart temps, les visiteuses se reposent essentiellement sur leurs numéros 9 et 15, qui permettent à leur équipe de se donner un peu d'espoir. Les deux tours de contrôle de Sannois enchaînent les fautes et sont obligées de se relayer sur le banc. Ceci permet aux locales de ne pas trop souffrir de leur manque de taille, bien que certaines joueuses aient tenté, la nuit précédant le match, de rester suspendues par les bras comme des orang-outan, afin de gagner quelques centimètres (tentative infructueuse)... A la fin de la période, le score reste largement en faveur des financières: 71-50.

La fatigue se fait ressentir chez les locales au début du 4ème quart temps, ce qui se traduit par quelques manques de lucidité en défense. Les visiteuses en profitent pour revenir à -13. Cependant, les joueuses de Mike Guillaume (le roi de la contrepèterie) ne veulent pas revivre le même scenario qu'à Gravelines le week-end précédent, et lancent leurs dernières forces dans la bataille. Aurélie et Khadi transmettent leur énergie à leurs coéquipières en donnant de la voix aussi fort que les rugissements d'une lionne. Et dans un dernier regain de vitalité, les joueuses des finances accélèrent une dernière fois afin de se redonner 20 points d'avance: 87-67 à la 40ème.

C'est une belle victoire pour le troupeau de gazelles du CSMF, et c'est également un beau cadeau pour l'anniversaire d'Awa (en plus de la charmante nuisette sexy qui lui a été offerte après le match) qui fêtait ce dimanche ses 25 ans!

Les filles des finances sont en train de monter doucement en puissance, mais il reste encore du travail pour continuer à gravir les nombreux échafaudages de ce championnat NF3. En attendant, à la suite de cette 3ème journée, le CSMF est 1er de la poule E, alors comme le dirait si bien Patrick Sébastien: "Pourvu que ça dure, la belle aventure..." (Chacun ses références musicales...)
 

Les SF1 et les SM1 prennent la pose

Au début de cette 2ème semaine de préparation nos équipes de Nationale 3 Filles et Garçons se sont succédées lors de leurs entraînements au Gymnase Léo Lagrange. L'occasion de faire une première photo de famille décontractée...
 

Bravo jeunes filles ! Continuez..................

C'était d'abord les minimes de Jean Claude .
Pourtant supérieures , elles l'emportent de justesse ( 37/35 ) face au nouveau club parisien du Lady Basket ; pour faire mieux , il leur faut plus  de spontanéité, de plaisir de jouer et ECOUTER le coach ....

La joie de jouer , les benjamines ( photo ci dessus) d'Ange, elles,  en ont beaucoup ; elles se sont, tout de même, logiquement inclinées face à une équipe du Stade Français plus "experimentée" mais elles sont appliquées et vont vite progresser .



Les filles lancent leur saison à Gravelines....

En ce dimanche 28 septembre, c’est un long déplacement à Gravelines qui nous attendait sous un soleil de plomb (ok j’abuse). Avec un départ délocalisé à Saint-Maur, il s’en est fallu de peu pour que nous partions à 9 joueuses, Virginie étant  restée bloquée à son appartement pour  cause de colis suspect dans son immeuble et un after de Danse avec les Stars qui s’était éternisé.

Trêve d’anecdote ennuyeuse et place au résumé du match !

Notre entame de match est légèrement poussive, nous ne parvenons pas à imposer notre rythme et Gravelines n’est pas maladroite dans ces premières 10 minutes, le quart temps d’achève avec le score de 16-12 pour Gravelines.

Nous montrons un tout autre visage dans le 2ème quart temps avec bien plus d’intensité défensive qui nous permet de récupérer des ballons grâce à une défense de zone bien en place. Nous terminons la 1ère mi-temps avec une avance de 18 points et la ferme intention d’enfoncer le clou.

Le début du 3ème devait débuter sur les mêmes pas de chat que les minutes précédentes, nous parvenons à faire un bon démarrage et à creuser l’écart jusqu’à +22 points en notre faveur avec de bonnes séquences défensives. Malheureusement, au milieu du quart temps nous tombons dans nos travers (de porc ?) et commençons à voir fondre l’avance que nous nous étions constituée.

Début du 4ème, dans leur élan sans corne de la fin du 3ème quart temps et sous l’impulsion de leur public venu les encourager, Gravelines renforce sa pression défensive et met en difficulté les financières sans finance ! En résulte de longues séquences de dribbles se soldant par des balles perdues, s’il ne fallait d’ailleurs n’en retenir qu’une je citerai la perte de balle de notre meneuse internationale qui glissa tel un phoque sur le ventre en tentant de récupérer le ballon…

La fin du match est sous tension, Gravelines grignote des points tel un ornithorynque pondant ses œufs et revient jusqu’à 3 points ? C’est toutefois la solidarité et l’abnégation dont font preuve les Parisiennes qui nous permettent de rester devant jusqu’à la fin du match en finissant à +5 au buzzer.  Score final 59-64

Malheureusement, notre co-capitaine s’est blessée à la cheville dans les dernières minutes, sa soirée moules de la veille ayant certainement laissé quelques traces…

Retenons cette belle victoire décrochée à l’extérieur grâce à de bonnes attitudes montrées tout au long du match mais qui restent perfectibles pour aller plus haut, ce n’est pas Tina Arena qui démentira…

Le week-end prochain nous recevons Sannois Saint Gratien, équipe invaincue après 2 journées,  venez nombreux nous encourager, si, si !! Une choré est  même programmée à la fin du match en cas de victoire, Tonya Kinzinger  n’a qu’à bien se tenir !

 

 




 

Une dernière pour les SF3 ! Mardi prochain 19 Mai 20h!

PETITE ANNONCE DES SF3,

Béné, Camille, Clo, Élise, Émilie, Karine, Laeti, Laura, Mailys, Marie, Mathilde, Méli, Ophé et Val recherchent désespérément un remède anti-stress pour Nico les oinpts, leur coach national.

Et oui, après 10 victoires, 7 défaites, 2 bébés nés, 1 en route, une fracture de la malléole, un genou tout neuf, des tendons tout vieux, une arrivée tardive et plusieurs matchs du PSG (ou des épisodes Grey's Anatomy!!) manqués, il nous reste un match à jouer et la vie de Nico est en jeu!!

Pour nous contacter, rien de plus simple, il suffit de venir nous encourager pour notre dernier match de la saison, le mardi 19 mai à 20h au gymnase Paul Valéry.

La SF3 team.
"Et c'est pas fini......."
 

Procédure pour votre inscription 2014 / 2015

Dans un premier temps prendre contact avec le club et l'entraineur de l'équipe concernée. Puis avec le feu vert  de l'entraineur, pour vous inscrire dans son équipe la saison prochaine, voici les démarches à suivre:

- Télécharger sur le site du CSMF la fiche d'inscription vous correspondant (adulte, enfant, ou corpo).

- Compléter cette fiche d'inscription avec l'ensemble des éléments demandés.

- Télécharger la fiche "demande de licence" sur le site du CSMF, et faire compléter la partie "Certificat médical de non-contre indication à la pratique du Basketball" par un médecin, remplie et tamponnée.

- Compléter le dossier avec: 2  photos d'identités, 1 photocopie recto-verso de votre Carte d'Identité

- Y joindre un chèque à l'ordre du CSMF du montant correspondant à votre situation (un tableau sur les fiches d'inscription vous permet de savoir plus facilement ce montant).

Déposez ensuite ce dossier jusqu'au 30 juin auprès de votre entraîneur, ou après cette date envoyez directement le dossier au

CSMF Basket
CASC bureau 28-23
139-143 rue de Bercy
75012 PARIS
 
Attention:Tout dossier incomplet sera en attente et retardera votre inscription
(pas de licence = pas d’entrainement pour des raisons d’assurance).

 
 
création de site internet avec : www.quomodo.com